Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Impression 3D : Avec sa résine dentaire, Desktop Health veut conquérir le marché européen

La résine "Flexcera", dédiée à l'impression 3D de prothèses dentaires, vient de recevoir le marquage CE pour être commercialisée au sein de l'Union européenne. A l'origine de ce dispositif médical se trouve l'entreprise californienne Desktop Health qui compte bien séduire les professionnels des soins dentaires.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Impression 3D : Avec sa résine dentaire, Desktop Health veut conquérir le marché européen
Impression 3D : Avec sa résine dentaire, Desktop Health veut conquérir le marché européen © Desktop Health

Desktop Health, une filiale du spécialiste de l'impression 3D métallique Desktop Metal dédiée à la santé, annonce l'obtention du marquage CE pour sa résine "Flexcera" destinée à la fabrication de prothèses dentaires. Ce sésame lui permet de vendre son dispositif médical aux pays membres de l'Union européenne, en particulier aux professionnels des soins dentaires. La commercialisation est prévue à la fin de l'été 2021.

Jusqu'à 8 prothèses en deux heures
Cette résine médicale a été conçue pour arborer la solidité de la céramique, promet l'entreprise américaine. Elle est compatible avec l'impression 3D Envision TEC grâce à laquelle, jusqu'à 8 prothèses dentaires personnalisées peuvent être réalisées simultanément en moins de deux heures. Desktop Health promet que sa résine est trois fois plus résistantes que les résines haut de gamme concurrentes et résistante à l'humidité afin de prévenir les tâches et la décoloration.

Le marché européen des prothèses dentaires est estimé à 878 millions d'euros, d'après Desktop Health, et est particulièrement stimulé par les nouveaux procédés de fabrication. En effet, la fabrication additive offre une personnalisation accrue particulièrement intéressante dans le secteur dentaire.

Stratasys à l'assaut du dentaire
D'ailleurs, cette entreprise implantée à Newport Beach en Californie n'est pas la première à se lancer sur ce marché. En mars dernier, le géant Stratasys a lancé son imprimante J5 DentalJet et sept nouvelles résines, dont certaines sont biocompatibles. L'imprimante permet de fabriquer jusqu'à 41 implants par jour.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.