Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Inclusion numérique : 100 postiers vont former les populations en difficulté

La Poste s'est engagée à déployer 100 médiateurs numériques dans 57 départements afin d'accompagner plusieurs centaines de milliers de Français dans l'usage des outils numériques.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Inclusion numérique : 100 postiers vont former les populations en difficulté
Inclusion numérique : 100 postiers vont former les populations en difficulté © François GOGLINS

Les personnes en difficulté avec les outils numériques vont pouvoir trouver de l'aide à La Poste. Elle va déployer 100 médiateurs numériques à partir de début 2022, qui agiront dans un rayon de 400 bureaux de poste dans 57 départements. L'initiative a été annoncée par l'entreprise, le secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique Cédric O, et la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales Jacqueline Gourault ce mardi 5 octobre. Elle sera financée par l'Etat, qui consacre 250 millions d'euros à l'inclusion numérique dans le cadre du Plan de relance.

De postier à médiateur numérique
Ces "conseillers numériques" sont des postiers, qui suivront une formation certifiante de médiation numérique. "Leur rôle sera d’identifier la fragilité numérique des usagers et d’organiser des ateliers d’initiation qui permettront aux bénéficiaires de créer une adresse mail, d’accomplir des démarches administratives à distance, de vendre ou d’acheter en ligne, de réaliser une téléconsultation ou encore d’effectuer des opérations bancaires", indique un communiqué.

Ils interviendront dans des territoires particulièrement touchés par l’illectronisme, des quartiers prioritaires et des zones rurales. L’objectif est d’accompagner 320 000 Français d’ici fin 2023.

23 millions de Français en difficulté
L'illectronisme concernerait 13 millions de Français, et 23 millions de citoyens se déclarent en difficulté avec le numérique, d'après l'Arcep.

Pour lutter contre cette forme d'exclusion, le gouvernement a notamment ouvert en mars 2021 la plateforme Aidants Connect, qui permet aux travailleurs sociaux, aux agents publics et aux médiateurs numériques d'effectuer des démarches administratives à la place des usagers de façon sécurisée. Lancée en phase de test par une start-up d'Etat de l'Incubateur des Territoires, elle devrait être déployée sur l'ensemble du territoire fin 2021. 

Avant-poste du service public
De son côté, La Poste s'est engagée dans l'inclusion numérique dans le cadre de sa mission de service public. En juillet dernier, elle a inauguré à Agen sa première "Étape numérique", un espace dans les bureaux de poste proposant des ateliers et des formations numériques, en partenariat avec la Banque des Territoires. Quatre autres seront déployés d’ici la fin de l'année.

Le groupe a également développé en 2015 une tablette tactile spécialement conçue pour les séniors, Ardoiz (vendue relativement cher – 219 euros plus un abonnement de 9,99 euros par mois – et dont la Cour des Comptes vient de pointer les résultats décevants).

Enfin, il a mis en place des partenariats avec des associations pour renvoyer les clients de 500 bureaux de poste vers des formations à l’utilisation des outils numériques.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.