Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Inco crée un accélérateur de start-up dédié à la ruralité dans le Comminges

Le groupe Inco lance à Saint-Bertrand-de-Comminges (Haute-Garonne) un nouvel accélérateur de start-up dédié à l'accompagnement de projets innovants dans les secteurs liés aux enjeux de la ruralité. Coup d'envoi de la première promotion pilote.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Inco crée un accélérateur de start-up dédié à la ruralité dans le Comminges
Nicolas Hazard, président d'Inco, présente la première promotion pilote de start-up accompagnées par son nouvel incubateur dédié à la ruralité à Saint-Bertrand-de-Comminges (Haute-Garonne). © Marina Angel

"Notre ambition est de créer un véritable laboratoire de projets innovants pour répondre aux enjeux de la ruralité", souligne Nicolas Hazard, président d'Inco. Ce groupe parisien gère un fonds de quelque 200 millions d'euros qui investit exclusivement dans des entreprises à fort impact social et environnemental.

 

Il accompagne une quarantaine de programmes d'accélération dans 35 pays et a décidé de créer un nouveau lieu spécifiquement dédié aux problématiques de la ruralité au cœur du Comminges, dans le sud de la Haute-Garonne, au pied des Pyrénées. "Nous voulons en faire un lieu unique au monde pour les start-up engagées dans des projets qui répondent aux problématiques de la ruralité, sur des thématiques telles que l'alimentation et l'agriculture de demain, la promotion de la production locale, l'énergie ou encore la mobilité", précise Nicolas Hazard.

 

Accompagner une trentaine de projets chaque année

Le projet, baptisé La Résidence Saint-Bertrand-de-Comminges, devrait s'installer dès 2020 au sein d'une ancienne ferme du village de Saint-Bertrand-de-Comminges, à environ 110 km de Toulouse. Au programme : un espace de coworking, des bureaux, un espace de restauration, une quinzaine de chambres et un jardin partagé. L'ambition est d'accueillir une trentaine d'entrepreneurs chaque année, à raison de 3 à 4 sessions de 3 mois chacune.

 

Le site sera lui-même une vitrine en matière d'économies d'énergies et d'utilisation de matériaux géo-sourcés et à faible empreinte carbone. Le projet devrait mobiliser 1 million d'euros d'investissement, avec le soutien de la région Occitanie, de la municipalité de Saint-Bertrand-de-Comminges et d'acteurs privés, notamment des grands groupes. Une association est en cours de constitution pour le montage financier et le fonctionnement du lieu.

 

Une promotion pilote autour du thème "mieux produire, mieux se nourrir"

Sans attendre l'ouverture de La Résidence, Inco a choisi de lancer une première promotion pilote dès cet été 2019 pour faire la démonstration de son concept. Un appel à candidature sur le thème "mieux produire, mieux se nourrir" a permis de retenir 7 premiers projets qui répondent aux critères suivants : imaginer des pratiques agricoles alternatives, faciliter la vie des agriculteurs, proposer des modes de distribution adaptés et/ou contribuer à mieux produire, mieux manger et mieux trier. Cette première promotion était invitée à présenter ses projets ce vendredi 30 août sur le site de la future Résidence Saint-Bertrand-de-Comminges.

 


Cet accélérateur de start-up hors du commun a été créé dans une ancienne ferme de Saint-Bertrand-de-Comminges

 

Un drive zéro déchets et une marketplace pour les professionnels de la viande

Parmi les projets les plus avancés : Le Drive Tout Nu et La Coterie Française. Avec Le Drive Tout Nu, Salomé et Pierre Géraud s'inscrivent dans la dynamique du développement de la vente de produits en vrac. Concrètement : les consommateurs passent leurs commandes en ligne. Le conditionnement est organisé par les équipes du Drive Tout Nu dans des emballages réutilisables (bocaux en verre et sacs en toile). Les consommateurs viennent récupérer leurs courses et s'engagent à rapporter les contenants vides. Au passage, ils récupèrent un bon d’achat pour les encourager à jouer le jeu. Après une phase de test conduite au premier semestre 2018, le 1er Drive Tout Nu a ouvert en décembre 2018 à Beauzelle, dans le nord de l'agglomération toulousaine.

 

L'ambition est maintenant d'ouvrir un second site dans le sud-est toulousain et de franchiser le concept pour rayonner au plan national. Une levée de fonds de 500 000 euros est prévue pour les prochains mois.

 

Pour sa part, La Coterie Française a développé une marketplace pour les professionnels et consommateurs de viande. L'application permet d'accéder à une liste d'éleveurs et de bouchers et propose des services de livraison avec maintien de la chaîne du froid. "Notre objectif est d'accompagner les professionnels, éleveurs et bouchers, vers la digitalisation, en B2B et B2C", précise Babakar Wade, le fondateur de La Coterie Française qui a déjà bénéficié d'un programme de 6 mois d'accompagnement au sein du TBS Seeds, l'incubateur de l'école de commerce de Toulouse.

 

De son côté, la coopérative Jardindoctets développe des services informatiques (notamment d'e-commerce) pour les initiatives Jardins de cocagne, pour la gestion des abonnements aux paniers de légumes bio. La conserverie Mona propose des desserts bio et vegan à base de lait et poudre d'amande, à destination de la restauration et des particuliers en favorisant les circuits courts. Le GIEE Agrivaleur, spécialisé dans la production d'agneaux, souhaite favoriser la filière locale. Produits d'Ici planche sur un projet de création d'une salle de découpe pour les éleveurs locaux et Fermes & Cités souhaite mobiliser des compétences au sein de grandes entreprises pour accompagner des agriculteurs dans le développement de nouvelles activités, via les nouveaux dispositifs de mécénat de compétences.

 

Gagner en attractivité

Si tous les projets de cette première promotion sont issus de la région Occitanie (et pour 6 d'entre eux de la Haute-Garonne), l'objectif est d'attirer dès 2020 des porteurs de projets de toute la France et pourquoi pas d'autres nationalités. Le groupe Inco, déjà implanté à Paris et Marseille, planche aussi sur une prochaine implantation à Toulouse.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale