Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Indigo Connected Retail digitalise les boutiques pour offrir la même expérience que l’e-commerce

Indigo Connected Retail développe une solution IoT de digitalisation des points de vente. Objectif : offrir la même expérience qu’un site e-commerce tant d’un point de vue consommateur que retailer. Créée en 2015, la start-up collabore avec SAP depuis trois ans, elle voit ce partenariat renforcé en intégrant la 2e promotion de l’accélérateur SAP.iO Foundry Paris.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Indigo Connected Retail digitalise les boutiques pour offrir la même expérience que l’e-commerce
Guillaume Waline, cofondateur d'Indigo Connected Retail © Indigo Connected Retail

Transposer les logiques e-commerce aux boutiques physiques : voilà le concept d’Indigo Connected Retail. "Nous proposons une solution de marketing digital en magasin qui permet de mieux comprendre les comportements des clients en points de vente et d’améliorer l’expérience en magasin",  explique Guillaume Waline, cofondateur de la start-up créée en 2015


Rendre les PLV digitales et interactives

Pour ce faire, la start-up s’affranchit des bitcoins et autres solutions passant par le smartphone des clients. A l’inverse, elle a choisi d’installer des capteurs directement dans le mobilier et les PLV des marques et enseignes. "L’IoT nous permet de rendre n’importe quelle PLV interactive et digitale", explique Guillaume Waline.


A titre d’exemple, plutôt que de sortir son smartphone pour vérifier des fiches produits, Indigo Connected Retail affiche directement les informations du produit saisi en magasin sur un écran placé à côté. C’est l’option pour laquelle Leclerc a opté pour son rayon appareil-photo. Des enseignes de parfumerie ont quant à elles choisi de diffuser les vidéos des campagnes de parfum lorsque les clients saisissent le flacon.
 

Un kit IoT intégré au mobilier

Pour respecter les cahiers des charges et les chartes des enseignes, les capteurs (caméras, Lidar, lampes, écrans, capteurs infra-rouges…) sont intégrés directement dans le mobilier au moment de sa fabrication. Pour cela, la start-up a signé des partenariats avec de multiples fabricants de PLV, à l’instar de Média 6. "Notre framework permet de connecter n’importe quel système pour générer une expérience. Avec ce kit IoT, nous sommes en mesure de créer différents scénarios et de piloter le tout magasin par magasin", explique Guillaume Waline.
 

Les données collectées remontent dans le cloud et sont ensuite analysées, afin de fournir un tableau de pilotage aux marques et retailers, le tout dans le respect du RGPD, assure le cofondateur qui précise : "Ce ne sont pas les individus qui nous intéressent, mais les populations". L’ensemble de la data est ensuite couplé avec des données extérieures. A partir de là, la start-up a défini 4 indicateurs de performance (KPI) : le taux d’utilisation, le taux d’intérêt, le taux d’engagement et le taux de conversion.
 

Simplifier 3 métiers du retail

"Notre objectif est de simplifier 3 métiers : le marketing, en mesurant tout ce qui se passe en magasin pour améliorer les process ; le merchandising, en déclinant des expériences client différentes pour chacune des marques ; et les opérations, en s’assurant que tout fonctionne correctement, en faisant de la gestion de campagne à distance…", résume Guillaume Waline.


Côté business model, Indigo Connected Retail propose une solution Saas. Le prix de l’abonnement est variable selon la taille des clients et le nombre de points de vente équipés. "Il s’agit d’un abonnement par expérience par mobilier en magasin et par an", détaille Guillaume Waline. Pas d’infos en revanche sur les tarifs. Aujourd’hui, la start-up compte plus de 200 points de vente physique équipés de sa solution. Avec, parmi ses clients, des marques connues, comme Shiseido, Leclerc, Nespresso ou Leclerc.
 

Objectif : l'international

Basée à Montreuil (93) et Bezannes (51), Indigo Connected Retail mise désormais sur l’international. "Nous souhaitons nous déployer dans 10 pays d’Europe, mais aussi au Moyen-Orient et en Asie, à Dubaï et Singapour, notamment". Pour rayonner sur l’Europe centrale et nordique, la start-up devrait notamment ouvrir un bureau en Allemagne. La solution est également amenée à évoluer avec de nouveaux outils, tels que l’AB testing en magasin ou  la contextualisation des KPI par rapport à une zone géographique.


Déjà partenaire de SAP depuis 3 ans, Guillaume Waline compte sur le programme d’accélération de SAP.iO Foundry Paris pour "accélérer le business".


Rendez-vous au SIdO 2019, un événement L’Usine Digitale !

 

Vous souhaitez connaître les dernières innovations en matière d’IoT, de robotique et d’IA, rencontrer les acteurs du secteur et assister à des démonstrations adaptées à votre business ? Rendez les 10 et 11 avril au Sido à Lyon. Inscrivez-vous dès maintenant

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale