Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Industrie 2015 : la précision d'un scanner 3D professionnel dans un sac à dos

Présenté au salon Industrie Lyon 2015, qui se tient du 7 au 10 avril au Parc Eurexpo, le Pegasus B2 de Leica Geosystems offre les fonctions et la précision d’un scanner 3D professionnel, mais sous la forme d’un sac à dos.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Industrie 2015 : la précision d'un scanner 3D professionnel dans un sac à dos
Industrie 2015 : la précision d'un scanner 3D professionnel dans un sac à dos © Pegasus

Une Google Car dans votre sac à dos, la précision en plus ! Leica Geosystems, spécialiste de la topographie et de la numérisation 3D, propose un scanner haute résolution en version portable. D’ordinaire, numériser l’intérieur ou l’extérieur d’un bâtiment s’effectue avec des appareils fixes que l’on déplace d’un point à l’autre, jusqu’à obtention du modèle 3D complet de la zone à scanner. Avec le Pegasus B2, il suffit de s’y promener.

Ce nouveau scanner mobile dispose d’un Lidar (scanner omnidirectionnel à technologie laser) d’une précision de l’ordre du centimètre, et de cinq caméras qui permettent d’obtenir en un cliché une photo à 360° de l’environnement à modéliser. L’envoi des données vers un système d’information géographique (SIG) s’effectue via trois technologies : un GPS précis au centimètre, un système de suivi de position qui calcule la distance par rapport aux murs (uniquement utilisable en intérieur), et un système de calcul de trajectoire par comparaison d’images (technologie SLAM, pour Simultaneous localization and mapping).

Compenser le mouvement de la marche

Restait à adapter le scanner à une utilisation nomade. "C’est l’une des principales innovations du Pegasus B2 : il est équipé d’une centrale inertielle qui compense en permanence les mouvements dus à la marche", lance Raphaël Goudard, responsable du développement de l’activité Mobile Mapping chez Leica Geosystems.

Grâce à cette centrale inertielle, qui évite à l’utilisateur de rester sans bouger pour scanner son environnement, le Pegasus B2 pourra être utilisé pour cartographier des lieux étroits ou difficiles d’accès (réseaux d’égouts, par exemple). "Et en promenant le sac à dos à différentes étapes de la construction d’une usine, il est possible de créer des applications intelligentes, où l’utilisateur visualise son usine dans l’espace et dans le temps", complète Raphaël Goudard.

Frédéric Parisot, à Lyon

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale