Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Industrie 4.0 : Mercateam lève 1,2 million d'euros pour son outil de gestion des compétences

Levée de fonds Fondée en avril 2020, la start-up française Mercateam annonce avoir bouclé sa première levée de fonds de 1,2 million d'euros. Elle va permettre à la jeune pousse d'accélérer le déploiement de son outil de gestion des compétences des opérationnels, déjà utilisé par une dizaine d'entreprises dans le secteur de l'automobile, du luxe et du traitement des déchets. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Industrie 4.0 : Mercateam lève 1,2 million d'euros pour son outil de gestion des compétences
Industrie 4.0 : Mercateam lève 1,2 million d'euros pour son outil de gestion des compétences © Rob Lambert/Unsplash

La start-up française Mercateam a bouclé sa première levée de fonds d'un montant de 1,2 million d'euros. Le tour de table a été mené par les fonds d'investissement Isai et Notus Technologie ainsi que par des business angels.

Fondé en avril 2020 par Kévin Rouvière et Adrien Laurentin, Mercateam a développé une plateforme SaaS de gestion des compétences destinée à l'industrie. "Après avoir visité une dizaine d'usines dans des secteurs très variés, nous avons constaté un cruel manque d'outils pour faciliter la gestion des entreprises, explique Kévin Rouvière auprès de L'Usine Digitale. La plupart utilisait Excel ou Word."

Cartographier les compétences
Après avoir cartographié les compétences de l'usine, Mercateam propose plusieurs outils pour faciliter le quotidien des opérateurs comme un tableau de bord, un planning automatique, une digitalisation des documents…"La plateforme va permettre de faciliter la communication entre le terrain et le support", déclare Kévin Rouvière.

Mercateam offre également un suivi des habilitations, des risques-santé et des compétences critiques des opérationnels. La jeune pousse promet de faire gagner jusqu'à 5 heures par semaine aux managers dans la gestion de leurs plannings.
 


Mercateam n'est pas un outil RH
L'objectif est de replacer les opérationnels au cœur de l'industrie grâce à une valorisation de leur compétence. Pour autant, cela ne fait pas de Mercateam "un outil RH", argue Kévin Rouvière. "Nous cherchons à ce que la donnée parte du terrain puis remonte à des stades supérieurs, que ce soit les RH ou le management", précise-t-il. 

Avec cette première levée de fonds, la start-up va renforcer son équipe d'une dizaine de collaborateurs et continuer de déployer son outil. A date, Mercateam est utilisé par une dizaine d'entreprises, dont Lisi Aerospace, Maroquinerie Thomas, Colart et Gris Group. L'outil est également en train d'être déployé dans l'industrie du traitement des déchets et de l'eau.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media