Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Infineon vend ses activités mobiles à Intel

Actus Reuters FRANCFORT (Reuters) - Infineon a annoncé lundi la vente à Intel de ses activités de solutions mobiles (WLS) pour un montant de 1,4 milliard de dollars (1,1 milliard d'euros) en numéraire, ce qui permettra au groupe américain de renforcer sa présence sur le marché des composants pour "smartphones".
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La transaction devrait être bouclée au premier trimestre 2011, a précisé Infineon dans un communiqué.

Intel a déclaré de son coté que les activités rachetées au groupe allemand conserveraient leur indépendance.

"L'acquisition de l'activité WLS d'Infineon renforce le deuxième pilier de notre stratégie informatique, la connectivité internet, et nous permet d'offrir un portefeuille complet de produits", a déclaré dans un communiqué distinct le directeur général d'Intel, Paul Otellini.

Trois sources proches du dossier avaient déclaré vendredi à Reuters qu'Intel et Infineon étaient très proches d'un accord définitif.

La division Wireless Solutions (WLS) du groupe allemand a réalisé un chiffre d'affaires de 917 millions d'euros sur le dernier exercice fiscal clos, soit environ 30% du chiffre d'affaires global d'Infineon (3,03 milliards).

Sur le marché des semi-conducteurs pour équipements mobiles, Infineon se trouvait loin derrière des géants du secteur comme Qualcomm, Texas Instruments ou Broadcom. Parmi les clients de WLS figurent des groupes de premier plan comme Nokia, LG et Apple.

Intel, de son côté, avait une faiblesse à combler dans les composants mobiles: si sa gamme Atom connaît un certain succès sur le marché des "netbooks" d'entrée de gamme, elle est pratiquement absente du segment des "smartphones", le plus porteur et le plus lucratif du marché actuellement.

"Infineon ferait instantanément d'Intel un poids lourd (du marché mobile) et leur permettrait de gagner trois ou quatre ans de R&D (recherche et développement)", avait déclaré la semaine dernière Flint Pulskamp, analyste d'IDC, alors que l'opération était encore évoquée au conditionnel.

Intel poursuit ainsi tambour battant sa stratégie d'acquisitions après l'annonce le 19 août du rachat de McAfee, un spécialiste de la sécurité informatique, pour 7,7 milliards de dollars.

Les actionnaires d'Infineon devraient apprécier la cession car elle pourrait ouvrir la voie au versement d'un dividende exceptionnel.

Nicola Leske, Marc Angrand pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot