Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Informatique quantique : Pasqal noue un partenariat dans l'armement

La start-up francilienne Pasqal, qui développe un ordinateur quantique, annonce un partenariat avec le groupe européen de défense MBDA, leader dans les systèmes de missiles.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Informatique quantique : Pasqal noue un partenariat dans l'armement
L'ordinateur quantique de Pasqal dans la salle de recherche & développement. © Hervé Boutet

La start-up française Pasqal, qui développe une technologie d'ordinateur quantique, annonce le 17 novembre un partenariat avec le groupe de défense européen MBDA. Filiale d’Airbus, du britannique BAE Systems et de l'italien Leonardo (ex-Finmeccanica), MBDA est le leader européen de la fabrication de systèmes de missiles. L'objectif du partenariat est de "développer une approche quantique de l'optimisation dans le champ de la défense", selon un communiqué de l'entreprise.

De nombreuses applications pour la défense
"L'informatique quantique a été identifiée comme une composante clé des besoins informatiques pour les futurs armements complexes, et pourrait changer la donne pour les applications de défense, dans la mesure où elle ouvre un nouveau champ des possibles particulièrement important pour les domaines d'expertise de MBDA", déclare Alexandre Kotenkoff, coordinateur de la communauté quantique chez l'industriel. 

En permettant de résoudre des problèmes d'optimisation reposant sur un nombre exponentiel de variables, l'ordinateur quantique de Pasqal pourrait faciliter la prise de décision, l'identification de cible, la détection d'anomalies ou encore le calcul de trajectoire de drones, explique le communiqué.

La France soutient l'innovation dans l'armement
La technologie de Pasqal, dans laquelle les qubits sont des atomes uniques, repose sur la manipulation d'atomes neutres par des lasers pour effectuer des calculs. La start-up basée à Palaiseau a signé un partenariat avec Atos fin 2020, et a été sélectionnée pour équiper en 2023 le supercalculateur du CEA Joliot-Curie et celui du centre de recherche allemand de Jülich.

Le quantique constitue l'un des axes prioritaires de développement pour l'industrie de l'armement, et inversement. Le président Emmanuel Macron a lancé en janvier 2021 le plan quantique, doté d'une enveloppe de 1,8 milliard d'euros et destiné à faire de la France l'un des leaders dans ces technologies. La défense fait partie des secteurs cibles. Le quantique figure par ailleurs parmi les priorités du fonds de 200 millions d'euros pour l'innovation militaire, lancé par la ministre des Armées Florence Parly en janvier 2020.