Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Innersense lève 1 million d'euros pour surfer à l'international sur la réalité augmentée

Levée de fonds Essayer des meubles à distance, de chez soi, c'est possible. Innersense surfe depuis 2014 sur la popularité de la réalité augmentée pour permettre aux consommateurs d'avoir une réelle expérience avant d'investir dans un meuble. La start-up veut à présent décoller à l'international, et a levé pour cela 1 million d'euros. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Innersense lève 1 million d'euros pour surfer à l'international sur la réalité augmentée
La startup Innersense vient de lever 1 million d'euros pour s'étendre à l'international. © Innersense

La startup qui permet d’essayer des meubles en réalité augmentée dans son salon a effectué un deuxième tour de table auprès de ses investisseurs historiques, de nouveaux investisseurs français (dont la Caisse d’Epargne et la Banque Populaire Occitane, Bpifrance et la Région Occitanie) et italiens. Le montant de la nouvelle levée de fonds s’élève à un million d’euros, et vient s’ajouter aux 600 000 euros déjà levés fin 2016.

 

Avec ce nouveau million, Innersense va pouvoir s’étendre à l’international. Les marchés visés sont les Etats-Unis et l’Italie, pour le moment. Des choix surtout motivés par la présence de salons et d'une forte clientèle, à Milan, le berceau du design, et aux Etats-Unis, le High Point Market qui a lieu deux fois par an a déjà permis cet hiver à Innersense de rencontrer des clients américains. Un positionnement stratégique qui s’accompagne d’ambitions de recrutement. Aujourd’hui forte de 26 membres, la startup a récemment recruté 2 représentants aux Etats-Unis et cherche à recruter en Italie.

 

Essayer des meubles, et pourquoi pas en réalité augmentée ?

Innersense est née en 2014 du constat de l’un des cofondateurs, Stéphane Mercier, du manque de projection des consommateurs lors de l’achat d’un meuble. Simple kit de montage, pas de visuel dans toutes les couleurs, les proportions, les matières… difficile d’imaginer un canapé dans son salon à distance. Avec Xavier Crouilles, fils d’ébéniste, ils ont donc décidé de pallier ce manque grâce à des outils de configuration en 3D et de réalité augmentée. Entre personnalisation et projection, il est désormais plus facile de s’y retrouver pour conclure des achats importants.

 

Recréer des ambiances

Le site propose quatre prestations. Le configurateur web, pour commencer, permet de visualiser des meubles en 3D. Le fabricant de fauteuils Navailles l’utilise par exemple pour proposer de tester toutes les couleurs, les matières et les extensions de ses modèles. La configuration 3D est telle qu’il est également possible d’examiner l’objet sous tous les angles, pour éviter les mauvaises surprises. Dans le même esprit, le service de visuels photoréalistes permet de recréer des ambiances, ou de proposer des packshots avec juste l’image en 2D sur un fond blanc. Cette fonction est essentiellement vouée à remplacer les séances photos des objets, très coûteuses, sous tous les angles d’une pièce ou dans toutes les couleurs. Les visuels photoréalistes font office de photos pour mieux représenter le produit dans son environnement.

 

Compléter un showroom virtuellement 

Ensuite vient le catalogue 3D, une offre disponible sur tablette ou mobile, pour les vendeurs et les consommateurs. “L’étendue d’un showroom est rarement présente en entier dans une boutique” explique une représentante de la startup. “Le catalogue 3D vient compléter virtuellement l’éventail des meubles disponibles, en 3D.” Le catalogue 3D permet donc d’aider à la vente, d’éviter que le consommateur s’en aille car il n’a pas pu visualiser le produit qu’il souhaite acheter, alors que celui-ci est disponible. En ce qui concerne son moteur 3D, Innersense se félicite de l’avoir entièrement conçu et construit en interne, et d’en être propriétaire. Pour la start-up, c'est un point essentiel pour la qualité et la rapidité de rendu des produits

 

"Rendre plus concret l'achat du client"

Enfin, l’application en réalité augmentée est la touche qui parle plus aux consommateurs. “Notre objectif est de rendre plus concret l’achat et l’expérience du client. L’application en réalité augmentée permet de se projeter, à l’échelle de son espace. De voir les matières, les couleurs, et de les personnaliser en direct en réalité augmentée pour se rendre compte de l’harmonie avec son appartement.” Cette option est disponible par exemple en plus du catalogue. Elle est même applicable à l’extérieur. Innersense travaille notamment avec la Maison des travaux, entreprise de courtage en travaux, pour permettre aux clients de tester encore une fois virtuellement leurs extensions comme un nouveau toit par exemple.

 

DÉCOUVREZ EN VIDÉO LE CONFIGURATEUR 3D ET RÉALITÉ AUGMENTÉE DE DASRAS PAR INNERSENSE

 

 

 

 

un modèle économique multiple à la façon du client

Le modèle économique d'Innersense se base sur deux revenus. D'abord il y a les frais de set up, au début, liés à la gestion du projet, comme tout ce qui concerne la récupération des visuels par exemple. Ensuite vient la licence d'utilisation, qui correspond à la gestion de la bande passante et à la mise à jour régulière de l'application, selon un accord passé avec le client. Cela peu concerner l'intégration de nouvelles modélisations, typiquement. Mais finalement, chaque contrat est particulier, et Innersense s'adapte aux désirs du client en termes d'évolution. 

 

L'équipe Innersense

 

 
media