Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

InnovaFeed lève 250 millions d'euros pour conquérir le monde avec ses aliments à base d'insectes

Levée de fonds InnovaFeed lève 250 millions d'euros pour accroître ses capacités de production. La start-up spécialisée dans l'élevage d'insectes à destination de l'alimentation animale et végétale souhaite ouvrir une unité de production aux Etats-Unis tout en réfléchissant à des produits destinés à l'alimentation humaine.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

InnovaFeed lève 250 millions d'euros pour conquérir le monde avec ses aliments à base d'insectes
InnovaFeed lève 250 millions d'euros pour conquérir le monde avec ses aliments à base d'insectes © InnovaFeed

InnovaFeed, start-up de la French Tech spécialisée dans la production d'ingrédients à base d'insectes à destination des animaux et des végétaux, lève 250 millions d'euros. Une levée de fonds en série D réalisée notamment auprès du fonds QIA, Creadev, Temasek, des industrielles ADM et Cargill, Future French Champions, ABC Impact, IDIA Capital Investissement et Grow Forward.
 

Lorgne sur l'alimentation humaine

La start-up a été fondée en 2016 par Aude Guo, Bastien Oggeri et Clément Ray. Elle développe des produits à base d'insectes destinés à l'alimentation animale et végétale. Sa gamme comprend des protéines d'insectes pour l'aquaculture, des huiles d'insectes pour les porcs et les volailles et des engrais issus des déjections d'insectes. La jeune pousse propose aussi protéines et huiles pour l'alimentation des animaux domestiques. A terme, elle aimerait proposer des produits pour l'alimentation humaine.

"Alors que la préservation de nos ressources et de notre environnement devient une priorité absolue, nous avons la conviction que la filière Insecte est une industrie clé pour notre planète", déclare Clément Ray, cofondateur d'InnovaFeed. Il n'est pas le seul à penser ça puisque la pépite française Ynsect est spécialisée dans la production d'insecte pour proposer des produits pour les plantes et les animaux. Elle aimerait également conquérir le marché de l'alimentation humaine.

Une partie des fonds levés par InnovaFeed vont aller dans la R&D. En ligne de mire la production de nouveaux aliments à destination de l'alimentation animale et végétale. Mais également de l'alimentation humaine, espère la jeune pousse.

Accroître ses capacités de production

Côté production InnovaFeed se targue d'avoir mis au point un modèle de production circulaire vertueux. La start-up parle d'un modèle de "symbiose industrielle" selon lequel elle "utilise l'énergie fatale de ses partenaires industriels (précédemment dispersée dans l'atmosphère) pour alimenter directement son site de production."

La start-up assure disposer de partenariats commerciaux sur des volumes représentant plus d’un milliard d’euros sur les 10 prochaines années. Cette levée de fonds s'inscrit dans ce contexte d'industrialisation de sa technologie. InnovaFeed, qui dispose déjà de deux fermes verticales, veut accroître ses capacités de production en France en agrandissant son site de Nesle dans la Somme. La start-up souhaite également se renforcer aux Etats-Unis. Dans ce cadre, une nouvelle unité de production doit voir le jour à Decatur, dans l'Illinois, en collaboration avec AMD.

"Le développement aux Etats-Unis est une étape déterminante pour notre changement d’échelle. Il nous permettra de disposer d’importants volumes d’approvisionnement en coproduits et d’accroître significativement nos capacités de production", affirme Maye Walraven, US General Manager. Enfin, InnovaFeed entend se préparer à un déploiement en Asie.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.