Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[InOut 2019] Deux navettes autonomes pour compléter les transports en commun à Rennes

Belle réussite pour les deux navettes autonomes qui circulent à Rennes. Depuis mi-novembre 2018, les navettes du constructeur français Navya ont déjà accueilli 5 000 voyageurs, annonce à l'occasion du salon InOut Emmanuel Couet, le président de Rennes métropole. Opérées par Keolis les deux véhicules s'insèrent dans le réseau de transport en commun de la ville en reliant deux arrêts de bus.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Deux navettes autonomes pour compléter les transports en commun à Rennes
[InOut 2019] Deux navettes autonomes pour compléter les transports en commun à Rennes © Keolis

Deux navettes autonomes circulent depuis novembre 2018 sur le campus universitaire de Beaulieu à Rennes. Piétons, vélos et automobilistes côtoient ces véhicules du constructeur lyonnais Navya opérées par Keolis. Le salon InOut sur les nouvelles mobilités qui se déroule à Rennes du 28 au 31 mars 2019 est l'occasion de mettre en lumière cette expérimentation.

 

Déjà 5 000 voyageurs

"Depuis mi-novembre, 5 000 voyageurs ont transités dans ces deux navettes", assure lors du lancement d'InOut Emmanuel Couet, président de Rennes métropole. Un beau démarrage pour ces véhicules autonomes qui circulent du lundi au vendredi de 7h45 à 19h sur un parcours de 1,3 kilomètre, soit une navette toutes les 12 à 25 minutes. Ce trajet relie le pôle administratif au sud du campus de Beaulieu au restaurant universitaire de l'étoile au nord. Un trajet qui ne pouvait pas être fait en transport en commun auparavant.

 

Ces navettes sont "insérées dans l'exploitation du réseau par Keolis", explique Emmanuel Couet. L'opérateur de transport a créé la ligne numéro 100 qui est attribuée au trajet effectué par ces navettes et vient compléter la ligne de bus C4 du réseau Star et la future ligne b du métro.

 

Des premiers retours positifs

"Les premiers retours d'expérience client et de performance du matériel montrent que c'est une vraie réussite", affirme Emmanuel Couet. Seul couac : les freinages un peu brusque au début de la mise en circulation. La question désormais est de savoir comment pérenniser une telle expérimentation qui doit prendre fin en juin 2019 ? Mais le projet étant coûteux; Keolis et Rennes Métropole devront trouver les financements nécessaires.

 

L'opérateur de transport Keolis souhaite multiplier ce genre d'expérience et réfléchit à comment intégrer au mieux des navettes autonomes dans ses réseaux. Frédéric Baverez, directeur exécutif groupe France Keolis, s'est dit "convaincu que les bus automatisés arriveront avant la voiture. L'itinéraire est plus contraint et facile à analyser". De son côté, Emmanuel Couet qui cherche à lutter contre l'autosolisme, ajoute : "Ce qui est sûr, c'est que les véhicules autonomes sont un progrès si demain ce sont des véhicules partagés."

 

Rendez-vous au SIdO 2019, un événement L’Usine Digitale !

 

Vous souhaitez connaître les dernières innovations en matière d’IoT, de robotique et d’IA, rencontrer les acteurs du secteur et assister à des démonstrations adaptées à votre business ? Rendez les 10 et 11 avril au Sido à Lyon. Inscrivez-vous dès maintenant

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale