Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Insatiable Patrick Drahi ! Après SFR, il s'offrirait Bouygues Telecom pour 10 milliards d'euros

Actus Reuters Le propriétaire de SFR-Numericable, Patrick Drahi, a présenté une offre d'achat de Bouygues Telecom pour 10 milliards d'euros qui sera examinée ce mardi 24 juin par un conseil d'administration de Bouygues, écrit Le Journal du dimanche.
mis à jour le 22 juin 2015 à 09H04
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le groupe Bouygues a confirmé ce lundi 22 juin avoir reçu du groupe Altice, propriété de l'homme d'affaires Patrick Drahi et maison mère de SFR Numericable, une "offre non sollicitée" pour Bouygues Telecom et prévoit de réunir son conseil d'administration ce mardi pour en discuter, alors qu'un troisième opérateur, Free, entre officiellement en jeu. "Aucune négociation n'est en cours", a toutefois précisé Bouygues dans un communiqué.

L'entreprise Numericable-SFR a également indiqué ce lundi 22 juin avoir déposé une offre de rachat et annoncé que si celle-ci aboutissait, elle envisageait de revendre certains actifs à Iliad, propriétaire de l'opérateur Free. "Suite à la confirmation par Altice de son offre d'acquisition, par sa filiale Numericable-SFR, de la société Bouygues Telecom, Numericable-SFR annonce être entré en négociations exclusives avec Iliad pour la revente d'un portefeuille d'actifs dans le cadre de cette offre", écrit le groupe.

Bouygues voudrait 11 milliards d'euros

Le Journal du dimanche avait révélé les intentions du groupe de Patrick Drahi la veille. L'hebdomadaire précisait que Martin Bouygues souhaitait de son côté obtenir 11 milliards d'euros pour la filiale mobile de son groupe et ses 11 millions de clients.

Selon le JDD, qui cite plusieurs sources non identifiées, l'offre en cash et évaluée à 10 milliards d'euros a été présentée il y a dix jours et son montant est 25% plus élevé que la valorisation de Bouygues Telecom par les marchés.

Le JDD cite une source proche des négociations selon laquelle SFR pourrait améliorer son offre d'ici mardi.

L'offre s'accompagne d'une reprise par Free (Iliad) d'une partie du réseau mobile de Bouygues Telecom - des fréquences, des antennes et des boutiques - et d'une reprise par Orange de centaines de salariés de Bouygues Telecom, ajoute le JDD.

Bouygues et SFR-Numericable n'étaient pas joignables dans l'immédiat.

Avec Reuters (Jean-Baptiste Vey et Dominique Vidalon; édité par Henri-Pierre André)

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

2 commentaires

GHERVY
23/06/2015 09h00 - GHERVY

Rachat massif à coup d'endettement massif on ne prête qu'aux riches dit le dicton après la crise de 2008 on repart comme en 40 avec les grandes banques qui prêtent des sommes folles too big too fail ,ce sera l'état et donc les contribuables qui renfloueront ces banques comme Dexia et toutes les autres idem la BNP ex BANQUE PUBLIQUE.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Hana
22/06/2015 13h57 - Hana

Ce n’est presque plus une surprise de lire des offres d’achats. Hier SFR. Aujourd’hui Bouygues Telecom. Patrick Drahi suit le mouvement mondial où les plus grosses multinationales possèdent tout et tous. Aujourd’hui les noms de société ne sont en fait plus qu’un seul et même groupe. µreste à savoir maintenant si la concurrence des prix restera active…et que les emplois de Bouygues Telecom n’en pâtisseront pas…

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale