Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Intel dévoile ses nouveaux Xeon... mais compte surtout sur sa supply chain pour contrer AMD

Intel présente la troisième génération de ses Xeon Scalable, dédiés aux data centers et aux fournisseurs cloud. Elle représente un grand bond en avant par rapport aux précédents modèles, mais qui n'est pas suffisant pour évincer AMD et ses processeurs Epyc. En pleine pénurie de semi-conducteurs, Intel peut cependant compter sur ses capacités de production en propre et sa chaîne logistique solide pour rester en tête du marché.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Intel dévoile ses nouveaux Xeon... mais compte surtout sur sa supply chain pour contrer AMD
Intel dévoile ses nouveaux Xeon... mais compte surtout sur sa supply chain pour contrer AMD © Intel Corporation

Intel a dévoilé mardi 6 avril 2021 sa troisième génération de processeurs Intel Xeon Scalable, répondant au nom de code Ice Lake et destiné aux data centers. Il s'agit d'une mise à jour majeure, ces CPU étant pour la première fois gravés en 10 nm. 36 différents modèles ont été annoncés, et 200 000 unités ont déjà été expédiés aux clients privilégiés du fondeur.

Une mise à jour plus que nécessaire face à AMD
Les processeurs Ice Lake possèdent jusqu'à 40 cœurs et gèrent jusqu'à 6 téraoctets de mémoire système. Intel promet un gain de performances moyen jusqu'à 2,65 fois supérieur par rapport à un système vieux d'il y a 5 ans, ainsi qu'une amélioration moyenne de 46% sur les "charges de travail populaires des data centers".

L'objectif d'Intel avec Ice Lake est de contrer la montée en puissance d'AMD, qui reste largement minotaire mais dont les processeurs Epyc ont surpassé l'offre d'Intel en matière de performances. Si les puces Ice Lake surclassent confortablement la précédente génération de processeurs Intel (jusqu'à 15% en single-threaded et 65% en multi-threaded, d'après Anandtech), leurs performances restent en-deça de celles des Epyc Milan, annoncé le mois dernier par AMD, ou même de la génération précédente, Epic Rome. Intel et AMD doivent par ailleurs faire face à l'essor de CPU sur architecture ARM développés pour les data centers. Arm vient d'ailleurs de présenter sa nouvelle architecture v9.

Pour se démarquer de la concurrence, Intel met en avant des fonctionnalités uniques liées à la sécurité et l'intelligence artificielle. Le code et les données sensibles peuvent être protégés dans une zone spéciale du processeur dédiée à cet effet. Intel assure aussi de bonnes performances pour les algorithmes de cryptographie grâce à sa fonctionnalité Intel Crypto Acceleration. Une capacité utile pour les commerces en ligne, qui peuvent traiter des millions de transactions clients par jour, puisque cela permet de protéger les données des clients sans affecter les temps de réponse ou les performances globales du système.

Intel peut profiter de la pénurie
Pour tirer son épingle du jeu, Intel compte sur ses capacités de production internes. En effet, AMD s'appuie sur le Taïwanais TSMC pour produire ses puces, comme pratiquement tous les autres concepteurs, dits "fabless". Or l'approvisionnement en puces est fortement perturbé depuis des mois. Sa chaîne logistique en propre pourrait donc être un atout crucial, rapporte Reuters, de même que son portefeuille de puces pour le stockage de données et la mise en réseau.

"Personne d'autre dans l'industrie ne possède à la fois [la propriété intellectuelle] de l'architecture, la conception et la fabrication. Nous pensons qu’il s’agit d’un élément de différenciation particulièrement important pour l’entreprise à un moment où la demande explose et l’offre est insuffisante", a commenté Navin Shenoy, executive vice president and general manager of the data platforms group chez Intel.

Lancer de nouveau produit en pleine pénurie mondiale peut lui permettre de séduire des entreprises surtout si le rythme de production suit. S'il vient seulement d'être officiellement présenté, Intel assure avoir déjà expédié près de 200 000 processeurs Xeon Scalable de troisième génération.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.