Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Intel dévoile ses puces pour objets connectés

Intel espère s'imposer sur le marché des objets connectés avec ses microprocesseurs à faible consommation d'énergie dont il a dévoilé de nouveaux aspects mardi 8 octobre.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Intel dévoile ses puces pour objets connectés
Intel dévoile ses puces pour objets connectés © Josh Bancroft - Flickr - C.C.

Après une première annonce en septembre, Intel donne plus de détails sur ses fameux microprocesseurs dédiés à "l'internet des objets".

Une nouvelle gamme de produits supposée faire la différence

Intel a annoncé une gamme de puces plus petites et plus économes en énergie, destinés à faire fonctionner des petits appareils portables, Quark SoC X1000 et Atom E3800 (appelée "Bay Trail-I"). Ces microprocesseurs doivent aider à imposer la compagnie sur le marché des gadgets connectés.

Ces nouveaux processeurs sont aussi conçus pour être performants dans l'industrie, dans les secteurs de l'énergie et des transports. Ils peuvent supporter des températures élevées, et utilisent un code correcteur d'erreurs (ECC) - qui permet de corriger les erreurs lors de la transmission de données - et un système de sécurité intégré. Ces puces seront disponibles au premier trimestre 2014.

Intel s'est allié avec McAfee et Wind River pour y intégrer des systèmes de sécurité. "Ciblant l'industrie, l'energie et les transports, ce système permet d'assurer que les données générées par ces appareils et l'infrastructure existante puissent être partagées de façon sécurisée entre le cloud et les objets intelligents afin d'être analysées", a expliqué Intel dans son communiqué.

Le pont avec les objets connectés

Selon Intel, la gamme Atom E3800 est idéale pour de nombreuses applications dans le domaine de l'internet des objets, notamment des machines payantes intelligentes, distributeurs d'argent mais aussi des appareils médicaux et des systèmes intelligents au sein des véhicules.

Ces deux nouvelles lignes de produits sont le fruit d'énormes efforts de la part d'Intel pour rattraper son retard sur les smartphones et tablettes, face à des compétiteurs comme Qualcomm. Auparavant focalisée sur l'informatique de bureau et les processeurs lourds et puissants, Intel tente d'opérer sa transformation en cherchant à innover du côté d'appareils encore plus petits.

Nora Poggi

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale