Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Intel en dévoile plus sur Project Athena, son plan pour des ordinateurs portables nouvelle génération

La compétition dans les ordinateurs connaît une résurgence avec les processeurs Ryzen d'AMD et les tentatives de Qualcomm pour pénétrer le marché. La réponse d'Intel est Project Athena, un programme d'optimisation et de certification de composants pour garantir plus d'autonomie et de nouvelles fonctionnalités.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Intel en dévoile plus sur Project Athena, son plan pour des ordinateurs portables nouvelle génération
Intel en dévoile plus sur Project Athena, son plan pour des ordinateurs portables nouvelle génération © Intel

Lors du CES 2019, Intel avait laissé entendre qu'il travaillait sur un programme pour succéder à l'Ultrabook, son programme de référence pour des ordinateurs portables à la fois fins, légers et puissants. Son nom de code : Project Athena. Qu'il s'agisse de smartphones ou d'ordinateurs portables, les designs de référence de fournisseurs comme Intel ou Qualcomm jouent un rôle déterminant dans le format et les capacités des produits finis.

 

connectivité et meilleure autonomie

Huit ans après le lancement du programme Ultrabook, et alors que les architectures CPU d'AMD sont en pleine renaissance, Intel cherche donc à se renouveler pour reprendre une avance technologique et asseoir sa place de leader du laptop. Mais on peut aussi et même surtout y voir une réponse aux velléités de Qualcomm sur le marché PC. Project Athena se concentre en effet sur deux aspects clés : la mobilité et l'autonomie de la batterie.

 

D'après Engadget, Intel veut déjà changer la façon dont l'autonomie des portables est calculée pour mieux refléter les usages réels et donner de meilleures estimations. Au lieu des "15 à 20 heures" mises en avant à l'heure actuelle, mais qui correspondent rarement à la durée d'utilisation effective des ordinateurs, Intel vise un minimum de 9 heures en conditions réelles (multiples applications ouvertes, luminosité normale, connexion sans fil active, etc.). Et du côté de la recharge, 30 minutes devront pouvoir récupérer jusqu'à 4 heures d'autonomie.

 

Les choses sont moins claires du côté de la connectivité depuis la remise en cause des activités 5G d'Intel. Autre aspect mis en avant par Intel : pouvoir sortir de veille instantanément. L'inclusion obligatoire de disques SSD pourrait aider. On est là encore pile dans les arguments marketing de Qualcomm avec ses Always Connected PC. Dernier point clé : un prix aux alentours des 800 dollars, tout en gardant des performances élevées.

 

Des open labs pour optimiser les composants

Pour atteindre ces objectifs, le fondeur de puces va travailler avec les fabricants de composants et les constructeurs de PCs pour optimiser un maximum les performances, voire créer de nouveaux composants basse consommation. On se rappelle par exemple de son partenariat avec Sharp pour créer un écran ne consommant qu'un watt. De nouveaux capteurs de présence, moins gourmands en énergie, pourront aussi servir à mieux ajuster la luminosité de l'écran ou détecter la présence ou l'absence de l'utilisateur. Pour optimiser et certifier tout ça, Intel va ouvrir trois "open labs" au mois de juin à Taipei (Taïwan), Shanghaï (Chine) et Folsom (Californie).

 

Les premiers ordinateurs résultant du Project Athena seront annoncés cette année, avec une sortie en 2020. Evidemment, il reste à voir si Intel saura réitérer le même tour de force qu'avec les Ultrabooks. Le fondeur connaît en effet des déboires avec ses processeurs depuis plusieurs années, et l'architecture système elle-même, bien qu'elle soit très importante, n'est qu'une partie de l'équation. Les nouvelles puces Ice Lake, gravées en 10 nm et prévues pour juin, pourraient détenir une partie de la réponse.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale