Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Intel et 10 grands acteurs de l'industrie auto publient 12 principes pour la sécurité des voitures autonomes

Une dizaine d'acteurs majeurs de l'industrie automobile, parmi lesquels on compte les constructeurs Audi, BMW, Daimler, Fiat Chrysler et Volkswagen, a publié un guide détaillant 12 principes clés pour garantir la sécurité des véhicules autonomes de niveaux 3 et 4. Il s'appuie en partie sur le modèle Responsibility-Sensitive Safety (RSS) d'Intel Mobileye. Leur objectif est de standardiser les pratiques de sécurité pour ces véhicules alors que leur commercialisation à grande échelle commence à devenir plus tangible.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Intel et 10 grands acteurs de l'industrie auto publient 12 principes pour la sécurité des voitures autonomes
Intel et 10 grands acteurs de l'industrie auto publient 12 principes pour la sécurité des voitures autonomes

Intel Mobileye continue de pousser pour la création de procédures standardisées garantissant la sécurité des véhicules autonomes. L'entreprise a publié le 2 juillet un document de 140 pages baptisé "Safety First for Automated Driving" et co-rédigé avec 10 acteurs majeurs de l'industrie automobile : Aptiv, Audi, Baidu, BMW, Continental, Daimler, Fiat Chrysler, Here Technologies, Infineon et Volkswagen.

 

Le document énumère 12 principes fondamentaux de "safety by design" et de vérification et validation pour les véhicules autonomes de niveaux SAE 3 et 4. Il s'appuie en partie sur le modèle Responsibility-Sensitive Safety (RSS) qu'avait présenté Amnon Shashua, CEO d'Intel Mobileye, en 2018. Ses auteurs veulent en faire un standard universel pour l'industrie automobile qui gouvernera la façon dont sont conçus les systèmes de conduite autonome afin de limiter la possibilité d'accidents.

 

Une étape obligatoire pour la commercialisation de véhicules autonomes à grande échelle

Les principes énoncés incluent la sûreté opérationnelle, la sécurité informatique, le passage de relai entre le conducteur humain et le système autonome, l'enregistrement et le stockage des données, la responsabilité de l'utilisateur, le comportement du véhicule sur la route... Cliquez ici pour accéder au document dans son intégralité.

 

Cet effort collectif est important à plus d'un titre. Son but est entre autres de simplifier les aspects légaux et régulatoires auxquels vont se heurter les véhicules autonomes dans les années à venir, que ce soit en Amérique du Nord, en Europe ou en Asie.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media