Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Intel et HP s'associent pour une tablette Android low-cost

Le fabricant de processeurs Intel s'associe avec HP pour développer une tablette bon marché grand public, disponible juste à temps pour le "Black Friday", la journée des promotions aux Etats-Unis.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Intel et HP s'associent pour une tablette Android low-cost
Intel et HP s'associent pour une tablette Android low-cost

A l'approche de Noël, la guerre des tablettes fait rage. Les entreprises technologiques se préparent, tout comme les autres commerces, pour le "Black Friday" ce vendredi 29 novembre : la journée du shopping aux Etats-Unis, au lendemain de Thanksgiving. Pour l'occasion, le fabricant de puces Intel s'allie avec HP pour sortir une tablette bon marché, à 89 dollars (65 euros).

Une tablette grand public

Le but n'est pas de fournir une tablette dernier cri aux caractéristiques techniques renversantes, mais plutôt de toucher la masse en baissant un maximum le prix. La tablette, qui fonctionnera sous Android, est baptisée Mesquite. Doté d'un écran de 7 pouces, elle sera vendue par le mastodonte de la distribution très grand public aux Etats-Unis : Walmart.

Intel fournit les puces de l'appareil, dont peu d'aspects techniques sont dévoilés. Il pourrait s'agir d'une puce Atom Medfield, qui n'est pas la dernière de la série des puces Atom d'Intel. Logique, car les fabricants de tablettes misent sur des fonctionnalités bon marché pour proposer des produits à prix cassés. Moindre résolution, peu d'espace de stockage, etc.

La guerre des processeurs

Jusqu'à présent les puces ARM dominent le marché des tablettes. Pour devenir un leader sur ce segment comme il l'est dans les ordinateurs, Intel a récemment accepté de fabriquer des puces pour ses concurrents, dans un revirement de stratégie majeur. Ce genre de tablettes low-cost pourrait être le moyen pour Intel de s'imposer sur ce marché. D'autres tablettes à prix réduits équipés de puces Intel sont disponibles, comme le Galaxy Tab 3 10.1 de Samsung, qui fonctionne avec un processeur Atom ancienne génération.

Nora Poggi

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media