Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Intel investit 1 milliard de dollars dans l'IA et s'allie avec Waymo dans la voiture autonome

Intel veut faire de ses processeurs la référence du calcul pour l'intelligence artificielle, et il met les moyens pour y parvenir. En plus des rachats stratégiques opérés depuis un an, l'entreprise annonce avoir investi un milliard de dollars dans la recherche et le financement de start-up du secteur. Elle révèle par ailleurs un partenariat avec Waymo, dont les Chrysler Pacifica, voitures sans conducteur, ont du "Intel inside".

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Intel investit 1 milliard de dollars dans l'IA et s'allie avec Waymo dans la voiture autonome
Intel investit 1 milliard de dollars dans l'IA et s'allie avec Waymo dans la voiture autonome © Intel Corporation

Si Intel n'a pas su capturer le marché des puces pour smartphones, il compte bien s'imposer sur la prochaine grande révolution technologique : celle des calculs liés à l'intelligence artificielle (IA). Brian Krzanich, le CEO du fondeur, a annoncé le 18 septembre 2017 avoir investi plus d'un milliard de dollars dans l'IA, aussi bien pour la recherche et développement que pour des partenariats avec des entreprises, des gouvernements ou des chercheurs.

 

Les recherches en question incluent, entre autres, l'informatique neuromorphique, la conception de nouvelles microarchitectures ou le développement de nouveaux paradigmes d'apprentissage. Le dirigeant cite aussi des investissements dans des start-up comme Mighty AI, Data Robot ou Lumiata.

 

Une montée en puissance depuis un an

Cet investissement s'ajoute aux rachats stratégiques effectués en série depuis un an. Il y a d'abord eu Nervana en août 2016 (datacenters), puis Movidius en septembre 2016 (systèmes embarqués, notamment les drones) et enfin Mobileye en mars 2017 (véhicule autonome). Intel couvre ainsi tout le spectre d'application de l'intelligence artificielle ou presque, ses circuits logiques programmables (FPGA) équipant par ailleurs le cloud Azure de Microsoft pour accélérer le traitement des algorithmes de deep learning.

 

Parmi les usages concrets de l'intelligence artificielle, Brian Krzanich cite la recherche contre le cancer ou les maladies de Parkinson et d'Alzheimer, la localisation d'enfants disparus ou encore les travaux scientifiques sur le changement climatique et l'exploration spatiale. Mais l'utilisation phare du moment est très clairement la voiture autonome. Intel y fait face à la concurrence particulièrement féroce du spécialiste des cartes graphiques Nvidia, mais il n'a pas dit son dernier mot.

 

Partenariat avec Waymo

Brian Krzanich a fait une autre annonce : celle d'un partenariat avec Waymo, la division du groupe Alphabet (maison-mère de Google) dédiée aux voitures autonomes. Les Chrysler Pacifica de l'entreprise utilisent des technologies Intel pour le traitement des données de capteurs, la connectivité et les autres types de calculs. Intel met en avant le fait que les voitures de Waymo ont roulé presque 5 millions de kilomètre aux Etats-Unis, soit plus que n'importe quelle autre flotte de véhicules autonomes.

 

Cette alliance avec Waymo est une victoire de taille pour Intel, qui compte déjà comme partenaires BMW et Fiat Chrysler. L'Usine Digitale a par ailleurs appris que le constructeur français Renault considérerait sérieusement de faire appel à ses technologies pour ses futurs voitures autonomes. Un choix qui s'inscrirait dans la continuité de sa reprise (annoncée il y a deux semaines) du centre de R&D d'Intel à Toulouse.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale