Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Intel investit 38 millions de dollars dans 12 start-up, dont la française Chronocam

Levée de fonds Le numéro un mondial des semiconducteurs Intel vient d’investir 38 millions de dollars dans 12 start-up dans des domaines comme la robotique, la data, la réalité virtuelle ou l’Internet des objets. Parmi les heureux élus, figure Chronocam, pépite française des systèmes de vision bio inspirés qui a levé 15 millions de dollars.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Intel investit 38 millions de dollars dans 12 start-up, dont la française Chronocam
Chronocam, la start-up francaise bénéficiaire de l'investissement d'Intel.

Intel conforte son écosystème mondial de jeunes pousses prometteuses. A l’occasion de la 17e édition de son évènement Intel Capital Summit, qui a réuni à San Diego, en Californie, quelque 1000 entrepreneurs et investisseurs, le numéro un mondial des semiconducteurs a annoncé avoir investi 38 millions de dollars dans 12 start-up. Les bénéficiaires se situent dans des domaines comme la robotique, la data, la réalité virtuelle ou encore l’Internet des objets.

 

8 start-up américaines

"L'innovation est en train d'exploser alors que le monde se transforme en un lieu de plus en plus intelligent et connecté, où des milliards de dispositifs seront rendus encore plus intelligents par l'intelligence dans le nuage, déclare Wendell Brooks, vice-président d’Intel et président senior d'Intel Capital, le fonds d’investissement du groupe. Nous sommes ravis de faire équipe avec ces entrepreneurs visionnaires développant des technologies de pointe pour transformer la vie et les industries."

Sur les nouvelles 12 start-up ayant reçu le soutien du géant américain des puces électroniques, huit sont américaines : Embodied (technologies de perception, de cognition et d’apprentissage pour la robotique personnelle), Perrone Robotics (logiciels pour véhicules et machines autonomes), Paxata (boite à outils pour la mise en œuvre d’applications de big data), StealMine (technologie de cryptage des données autorisant leur traitement sans décryptage), CubeWorks (plateforme de traitement autonome et sans fil des informations de l’environnement personnel), K4Connect (Solution de surveillance à distance de personnes âgées ou handicapées), Dysonics (technologie de reproduction de son à 360 degrés dans des écouteurs) et InContext Solutions (Solutions de réalité virtuelle pour la distribution).

 

2e tour de table de Chonocam

Parmi les quatre autres bénéficiaires, figurent deux start-up chinoises (Eazytec, spécialisée dans les micrologiciels embarqués dans les mémoires,  et Gand Chip Microelectronics, focalisée dans les dispositifs Wi-Fi), une canadienne (Kinduct, fournisseur de services cloud pour le sport et la santé) et une française (Chronocam, qui développe des dispositifs de vision inspirés de l’œil humain).

Créée à Paris en 2014, Chronocam, qui vise des applications comme la voiture connectée, a déjà bénéficié en septembre 2016 d’un fonds d’amorçage de 750 000 euros de la part de Robert Bosch Venture Capital et du CEA Investissement. La participation d’Intel Capital s’inscrit dans une nouvelle levée de fonds de 15 millions de dollars qui implique aussi ces deux investisseurs historiques ainsi que iBionext, 360 Capital et Renault-Nissan. La société figure dans la dernière liste d'EETimes des 60 pépites à surveiller dans les semiconducteurs.

 

11,8 milliards de dollars investis par Intel dans les start-up

Depuis sa création en 1991, Intel Capital a investi plus de 11,8 milliards de dollars dans près de 1480 start-up dans le monde.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

Tony
26/10/2016 10h25 - Tony

L'entreprise de cryptage est StealhMine : http://stealthmine.com/

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale