Intel mise à fond sur les drones, la robotique et les objets connectés

Lors de sa conférence IDF 2016, Intel a présenté ses dernières innovations en matière de robotique, d'Internet des objets et de drones. Au programme, une nouvelle version de sa caméra RealSense, un kit de développement premium baptisé Joule, et un drone dédié à l'expérimentation appelé Aero.

Partager
Intel mise à fond sur les drones, la robotique et les objets connectés
Brian Krzanich, le CEO d'Intel

Lors de la keynote d'ouverture de l'Intel Developer Forum 2016, le CEO d'Intel, Brian Krzanich, a présenté les innovations sur lesquelles mise le géant de Santa Clara pour reprendre des couleurs après un premier semestre marqué par une importante restructuration. L'une des grandes annonces a été l'arrivée d'Intel sur le marché de la réalité virtuelle, avec le projet Alloy. Celui-ci s'articule bien évidemment autour de technologies d'Intel, comme sa caméra RealSense, qui a elle-même fait l'objet de nouvelles annonces.

La caméra RealSense au cœur des annonces

Pour permettre au projet Alloy d'utiliser une caméra RealSense, Intel a dû en réduire la taille. Et pour capitaliser sur cette miniaturisation, l'entreprise a dévoilé Euclid, un appareil compact qui inclut la caméra, un processeur Atom, une batterie, une connectivité sans fil et même un espace de stockage qui lui permet de faire tourner la distribution Linux Ubuntu et la plateforme de développement Robot Operating System (ROS). L'objectif : permettre à n'importe quel robot de "voir" le monde autour de lui en lui adjoignant un Euclid. Outre la miniaturisation, la RealSense a vu le nombre de points qu'elle peut percevoir doubler, et son champ de vision a aussi augmenté.

Prototypage pour l'Internet des Objets, mais à prix d'or

Les technologies du cerveau d'Euclid se retrouvent dans Joule, un nouveau kit de développement pour concevoir et expérimenter des concepts de robots ou d'objets connectés utilisant RealSense. Deux kits seront disponibles : le 550x et le 570x. Ce deuxième embarque un processeur quadricœur Atom T5700 à 1,7 Ghz, 4 Go de mémoire vive et 16 Go de stockage, peut communiquer par Wi-Fi 802.11AC, peut être connecté à un écran et tourne sous Linux. Des spécifications alléchantes, mais qui valent leur prix : 369 dollars, soit plus de dix fois la valeur d'un kit Raspberry Pi.

Joule est déjà utilisé au sein de plusieurs projets, notamment le robot Bamboo, créé par Microsoft pour aider les enfants diabétiques à vérifier leur taux de sucre dans le sang, et le casque de motard intelligent fabriqué par la start-up française EyeLights. Dans le registre des objets connectés, l'automobile fait figure d'exception, mais Intel ne compte pas laissé passer ce marché. Lors de la conférence, Elmar Frickenstein, en charge des véhicules autonome chez BMW Group, est arrivé sur scène dans une BMW i3 modifiée. Il a réitéré l'ambition de BMW, Intel et MobilEye de mettre un véhicule autonome sur le marché d'ici 2021.

Intel crée son propre drone pour développeurs

Autre sujet qui tient à cœur d'Intel depuis des années : les drones. Le fondeur a annoncé un quadricoptère nommé Aero à destination des développeurs souhaitant créer et prototyper des applications pour drones. Aero utilise là encore un processeur Atom et une caméra RealSense. Il est de plus équipé d'emblée de l'application AirMap, qui permet de définir un plan de vol et indique où le drone peut voler ou pas. Les composants d'Aero sont par ailleurs disponibles séparement (399 dollars pour les composants internes et 149 dollars pour la caméra), et sont utilisés par le fabricant chinois Yuneec dans son hexacoptère Typhoon H pour éviter les collisions.

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS