Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Intel passe la voix de Stephen Hawking en open source

Après avoir travaillé pendant deux ans sur une nouvelle version du logiciel qu'utilise Stephen Hawking pour travailler et communiquer, Intel vient de le passer en open source. Un geste qui devrait permettre aux développeurs intéressés de créer de nouvelles solutions plus facilement.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Intel passe la voix de Stephen Hawking en open source
Intel passe la voix de Stephen Hawking en open source © Intel

Le géant du silicium Intel fournit depuis 1997 le système informatique qu'utilise l'astrophysicien britannique Stephen Hawking, atteint d'une sclérose latérale amyotrophique qui l'a rendu tétraplégique, pour communiquer. Le 18 août, le fondeur a annoncé que la nouvelle version de ce système, développée en collaboration étroite avec le professeur pendant deux ans, était désormais disponible en tant que logiciel libre.

 

Baptisée Acat (Assistive context-aware toolkit), cette interface utilisateur pour les personnes en situation de handicap leur permet d'utiliser un ordinateur sous Windows même en n'ayant qu'une seule possibilité d'interaction. Stephen Hawking par exemple ne communique qu'en contractant les muscles d'une de ses joues. Un curseur balaie automatiquement un clavier virtuel et s’arrête lorsqu'il détecte un mouvement, sélectionnant la touche ou l’option sur laquelle il est positionné à cet instant précis. Cela permet au professeur non seulement de communiquer à l'aide d'une voix de synthèse, mais aussi de surfer sur le web ou de rédiger des documents.

 

Prédiction des mots

 

L’une des avancées les plus marquantes d'Acat est l'utilisation de Presage, un logiciel de prédiction de mots similaire à ceux utilisés sur smartphones. Il est capable de compléter des mots automatiquement au fur et à mesure de leur saisie et de prédire le mot suivant en se basant sur les données d'usage de l'utilisateur, ce qui limite considérablement le nombre de "clics" nécessaires. De plus, si à l'heure actuelle une simple webcam suffit au système (en remplacement du traqueur infrarouge précédemment utilisé par Hawking), Intel travaille à adapter Acat à sa technologie RealSense, un capteur 3D dont la précision de détection permettra davantage d'options.

 

En passant le système en open source, Intel invite les développeurs à créer de nouvelles solutions pour les personnes en situation de handicap sans avoir à tout reprendre à zéro. L'entreprise espèrer participer à leur démocratisation. Intel prévoit aussi des mettre en place des partenariats avec des universités pour expérimenter Acat. Le logiciel peut être téléchargé sur Github.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale