Intel présente un système pour décomposer en 3D les mouvements des athlètes des JO de Tokyo 2020

Intel a annoncé mercredi 11 septembre 2019 avoir élaboré de nouveaux capteurs à destination des entraîneurs sportifs en vue des Jeux olympiques de Tokyo 2020. Ces derniers permettront de diffuser des images 3D détaillées des mouvements et performances d’un athlète, tout de suite après sa course.

Partager
Intel présente un système pour décomposer en 3D les mouvements des athlètes des JO de Tokyo 2020

"La première solution de vision par ordinateur de son genre." Voilà comment Intel a présenté mercredi 11 septembre 2019 son système de suivi 3D des athlètes, imaginé en amont des Jeux olympiques (JO) de Tokyo 2020. Dans la ligne de mire du fondeur américain : les coureurs qui prendront part à l’épreuve du 100 mètres, dont les performances pourront immédiatement être reproduites et diffusées en 3D.

UN SYSTèME COMPOSé DE quatre CAMéRAS

Les quatre caméras qui composent ce système mobile, dénommé 3DAT (pour 3D Athlete Tracking), filmeront chacune une facette de l’athlète pendant sa course. Des algorithmes analyseront leurs mouvements pour en faire ressortir une série de caractéristiques physiques et biomécaniques, qui seront finalement superposées pour permettre aux entraîneurs sportifs de mettre en avant divers éléments techniques lors d’un débriefing. De quoi renforcer la forte dynamique en faveur de l’exploitation des données dans le monde du sport.

Connexion 5G et spectacle de drones

Cette solution n’est pas la seule qu’Intel déploiera sur les JO l’an prochain. L’entreprise a multiplié les annonces autour de l’événement sportif, qui constitue une incroyable vitrine pour l’innovation. Elle proposera notamment un réseau 5G dédié ainsi qu’un spectacle de drones à l’occasion de la cérémonie d'ouverture – à la manière de ce qu'elle avait déjà réalisé lors des JO d'hiver de Pyeongchang en 2018.

Formation des bénévoles en réalité virtuelle

Avec l’appui du Comité international olympique (CIO), Intel serait également sur les rangs pour former une partie des futurs bénévoles à l’aide de la réalité virtuelle. Pour assurer la sécurité des sites, qui doivent accueillir quelque 300 000 visiteurs, ces derniers pourront d’ailleurs avoir recours à une technologie de reconnaissance faciale qui exploitera les CPU du fondeur.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS