Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Intel repart à la conquête des smartphones

Le numéro un mondial des processeurs ne pouvait pas rester absent du marché des smartphones et des tablettes. Il lance un Atom basse consommation et annonce des accords avec Lenovo et Motorola Mobility. Il faudra plus pour inquiéter ARM.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Intel repart à la conquête des smartphones
Intel repart à la conquête des smartphones © D.R. - Intel

Quand, en 2006, Intel décidait d’abandonner le marché des assistants personnels, il ne se doutait pas qu’il commettait l’erreur de laisser un secteur promis à un extraordinaire avenir. Si Paul Otellini, le PDG d’Intel, est venu en personne au CES de Las Vegas annoncer le lancement officiel de l’Atom Z2460, tout est à reconstruire. ARM, avec ses différents partenaires (nVidia, Texas Instruments, Qualcomm, Apple…) règne en maître sur le marché des smartphones et des tablettes.

Pour tenter de renverser la tendance, Intel s’appuie sur une version basse consommation de l’Atom, le processeur fétiche des netbooks, fabriqué en 32 nanomètres en système sur puce (Soc), une technologie qu’il avait commencé à mettre en œuvre en 2010 pour les versions de l’Atom destinées à l’informatique embarquée. Point clé, cet Atom supporte le système d’exploitation Android.

Concrètement, le Z2460 offre des performances supérieures aux actuels processeurs reposants sur un design Cortex A9 (A5 d’Apple, Tegra2 de nVidia, Omap4 de Texas Instruments, Snapdragon de Qualcomm…). Une avance illusoire, car les successeurs de tous ces modèles sont déjà annoncés. Et bien qu’Intel annonce une autonomie de 8 heures pour la voix et de 5 heures pour la navigation en 3G sur sa plate-forme de référence, on peut légitiment se poser la question de la réalité de l’autonomie, la consommation de l’Atom n’étant pas aussi bien maîtrisée que celle d’un Cortex A9, d’autant que l’intégration des fonctions de communication n’est pas aussi poussée.

Le numéro un mondial des processeurs débute sa reconquête doucement. Le premier smartphone motorisé par un Atom sera le Lenovo K800, disponible qu’en Chine à partir du deuxième trimestre. Il sera ensuite rejoint au second semestre par des modèles de Motorola Mobility. Les marques leaders n’ont donc, pour l’instant, choisi de changer de plateforme matérielle. Rendez-vous en 2013. D’ici là, Intel pourra compter sur l’adaptation des différentes applications Android à son processeur.

Les points forts de la présentation Intel au CES 2012
Intervention animée par le PDG d'Intel, Paul Otellini, en personne

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.