Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Intel sortira sa première carte graphique en 2020

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Il est encore trop tôt pour qu'Intel ne révèle les détails de sa future architecture GPU, mais l'entreprise affiche son objectif de mise sur le marché : 2020. Un objectif ambitieux pour un produit de cette complexité, qui témoigne de la nature stratégique des puces graphiques pour le marché de l'intelligence artificielle.

Intel sortira sa première carte graphique en 2020
Intel sortira sa première carte graphique en 2020 © Josh Bancroft - Flickr - C.C.

Intel commence à préciser un peu ses projets en matière de puces graphiques (GPU) dédiées. A commencer par une date d'arrivée sur le marché : 2020. L'entreprise, leader des CPU pour les ordinateurs personnels et les datacenters, avait signalé son intention de lancer sur cette catégorie de produits en débauchant Raja Koduri, Chief GPU Architect d'AMD, en novembre 2017. Bien qu'un délai de trois ans puisse paraître long, il est en réalité plutôt court pour la conception et le développement d'une architecture avec ce niveau de complexité. Evidemment, rien ne garantit pour le moment que cette date soit tenue.

 

Cap sur le marché de l'intelligence artificielle

Il faut noter qu'Intel intègre déjà une composante graphique dans la plupart de ses CPU, mais que ces GPU intégrés sont sans commune mesure avec les puces dédiées. Cette nouvelle ligne de produits permettra à Intel de renforcer son offre sur le segment du gaming face à AMD (qui connaît un regain de forme à la fois dans les CPU et GPU), et surtout de contrecarrer l'expansion de Nvidia sur le marché des datacenters. Les GPU sont en effet plus adaptés aux calculs liés à l'intelligence artificielle que les Xeon d'Intel, chose que ne cesse de marteler Nvidia depuis 3 ans.

 

Intel s'est lancé de manière plus globale dans une grande offensive sur l'intelligence artificielle, avec l'acquisition d'Altera (FPGA) en 2015, puis celles de Movidius (puces basse consommation pour objets connectés) et Nervana (ASIC pour datacenters) en 2016, suivi par Mobileye (véhicule autonome) en 2017. En rajoutant la corde GPU à son arc, Intel couvrira tous les cas de figure liés à l'IA. Cela étant dit, vu l'avance de Nvidia et même d'AMD en matière de processeurs graphiques, Intel devra se surpasser pour s'y imposer comme un acteur crédible en si peu de temps.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale