Intel taille massivement dans ses effectifs pour pivoter au plus vite

Confronté au déclin des PC et aux pertes dans les mobiles, le numéro un mondial des semiconducteurs Intel lance un plan d’économie de 1,4 milliard de dollars sur un an.

Avec à la clé, la suppression de 12 000 emplois dans le monde.

Partager
Intel taille massivement dans ses effectifs pour pivoter au plus vite
Brian Krzanich, CEO d'Intel, taille dans le vif.

C’était attendu, c’est maintenant confirmé : Intel va supprimer 12 000 postes dans le monde d’ici mi-2017, soit près de 11% de ses effectifs actuels. Le projet a été annoncé lors de la présentation des résultats du premier trimestre 2016.

Ralentissement de l'activité dans les datacenters

Le géant américain est confronté à la poursuite du déclin des PC et à la persistance de ses pertes dans les mobiles. Dans le même temps, son activité dans les datacenters, qui constitue désormais sa grande priorité, tend à se ralentir. Elle affiche une croissance de seulement 9% au premier trimestre 2016, alors que Brian Krzanich, CEO du groupe, tablait sur une progression moyenne de 15% par an.

Les difficultés dans les PC et mobiles ne mettent pas en péril la rentabilité d’Intel. Au premier trimestre 2016, le chiffre d’affaires a augmenté de 7% à 13,7 milliards de dollars et le bénéfice net est resté stable à 2 milliards de dollars. Malgré la tourmente des PC et les pertes dans les mobiles, le groupe de Santa Clara reste bien rentable.

Accélérer la sortie des PC

A la fin de 2015, Brian Krzanich, traumatisé par la débâcle dans les mobiles et échaudé par le plongeon du marché des PC, a choisi de repositionner le groupe sur trois priorités : les datacenters, l’Internet des objets et les mémoires non volatiles. Avec ce plan de suppression d’emplois, il veut accélérer ce recentrage stratégique et sortir le groupe de sa dépendance vis-à-vis des PC, qui représentent encore près de 60% du chiffre d’affaires total.

L’objectif du CEO est de gagner en efficacité et de générer davantage de cash à investir dans ses trois activités prioritaires. Avec ce nouveau plan de suppression d’emplois, il s’attend à générer une économie de 750 millions de dollars cette année et de 1,4 milliard de dollars par an après la fin de cette restructuration. Les emplois seront supprimés par des départs volontaires et des départs forcés.

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS