Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Intel s'empare du calculateur d'itinéraires Moovit pour renforcer sa division véhicule autonome

Vu ailleurs Intel confirme les rumeurs. L'entreprise s'est emparée de Moovit, start-up israélienne spécialisée dans le calcul d'itinéraires et l'analyse des déplacements. Un rachat qui s'élève à 900 millions de dollars avec pour objectif à long terme de proposer un service de robot taxi complet : de l'application à la voiture autonome.  
mis à jour le 05 mai 2020 à 10H05
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Intel s'empare du calculateur d'itinéraires Moovit pour renforcer sa division véhicule autonome
Intel s'empare du calculateur d'itinéraires Moovit pour renforcer sa division véhicule autonome © Moovit

Mise à jour 05/05/2020 : Intel a confirmé ce mardi 5 mai s'être emparé de la pépite israélienne Moovit pour 900 millions de dollars. L'entreprise confirme ainsi les rumeurs. Avec Mobileye, spécialisé dans les ADAS et la conduite autonome, et maintenant Moovit, Intel confirme son ambition de fournir une solution de robot taxi complète : de l'application à la voiture autonome.

 

Article original : Intel serait sur le point de s'emparer de la pépite israélienne Moovit. Un rachat dont les négociations seraient actuellement en phase finale et qui pourrait s'élever à 1 milliard de dollars, croit savoir TechCrunch. Comme le rappelle le média américain, les deux sociétés ne sont pas des inconnues l'une pour l'autre : Intel a soutenu Moovit en 2018 lors de sa levée de fonds de 50 millions de dollars. Amnon Shashua, le CEO et CTO de Mobileye (rachetée par Intel en 2017), avait alors fait son entrée au conseil d'administration de Moovit.

 

Calcule d'itinéraires et analyse des déplacements

La start-up up fondée en 2012 propose une application à la Citymapper de calcule d'itinéraires en temps réel agrégeant différents modes de transport (métro, bus, vélo, trottinette,…). Mais pas seulement. La jeune pousse propose aux villes ou aux opérateurs de transport en commun d'analyser les déplacements sur leur réseau afin de l'optimiser et elle commercialise une application de MaaS en marque blanche. Celle-ci dispose de sa plate-forme de calcul d'itinéraires, d'une solution de paiement permettant de prendre en compte différentes tarifications (abonnement, forfait groupé, etc.) et des alertes trafic temps réel.

 

Comme son compatriote Waze, racheté par Google, la société fait de ses utilisateurs des contributeurs actifs. Ils peuvent signaler le déplacement d'un arrêt de bus pendant des travaux, une panne sur une ligne de RER ou encore l'ajout d'une station Velib en bas de chez eux. Une façon d'obtenir la meilleure information le plus rapidement possible. Moovit revendique une communauté de 685 000 éditeurs. La start-up assure être présente dans 3 200 villes réparties dans 103 pays et revendique 800 millions d'utilisateurs.

 

Des offres pour répondre à la pandémie

Alors que l'application de calcul d'itinéraire est actuellement délaissée par des utilisateurs incités à ne plus se déplacer en raison de la pandémie de Covid-19, Moovit a lancé des offres spéciales et en partie gratuites à destination des gestionnaires de transport. Ils peuvent déployer des milliers de changement sur leur réseau presque instantanément et s'assurer, en temps réel, que les usagers en sont informés. Une nouvelle fonctionnalité leur permet de redéployer rapidement leurs bus afin de proposer un service de transport à la demande permettant, par exemple, aux personnes devant travailler de se rendre sur leur lieu de travail.

 

En cas de rachat, Moovit rejoindrait le hub israélien d'Intel qui est piloté par Mobileye, autre pépite israélienne rachetée pour 15,3 milliards de dollars. La participation de Moovit au sein de ce hub n'est pas encore très claire. La start-up pourrait travailler, aux côtés de Mobileye, au développement d'une application de transport à la demande pour les véhicules autonomes.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media