Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Internet par satellite : Starlink rend son forfait plus compétitif

Le fournisseur d'accès à internet par satellite de SpaceX cherche la bonne politique commerciale. En réduisant son tarif à 50 euros par mois et en plafonnant la consommation de données, il se rapproche des offres de ses concurrents.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Internet par satellite : Starlink rend son forfait plus compétitif
Internet par satellite : Starlink rend son forfait plus compétitif © Twitter / @SpaceX

Starlink, le fournisseur d'accès internet par satellite de SpaceX, modifie sa politique commerciale. L'opérateur, qui a récupéré sa licence d'exploitation en juin, a annoncé cette semaine à ses abonnés qu'il divisait par deux son abonnement mensuel, de 99 euros à 50 euros. Par ailleurs, il supprime ses frais de livraison lors de la souscription, qui avaient été relevés en France en même temps que l'augmentation du prix de kit de connexion (634 euros au lieu de 499 euros), qui ne peut pas être loué.
 

limitation de la consommation de données

Ces modifications successives semblent indiquer que Starlink a du mal à trouver la bonne formule commerciale. Un autre changement significatif accompagne ces évolutions de prix. Le fournisseur d'accès a décidé de plafonner à partir d'octobre 2022 à 250 Go/mois la consommation de données de ses utilisateurs, s'autorisant à diminuer les débits au-delà, un peu comme le font les opérateurs mobiles sur leurs forfaits data illimités. L'objectif affiché est d'assurer une "utilisation équitable" du service, autrement dit d'éviter que la bande passante soit monopolisée par les plus gros consommateurs.

Starlink propose opportunément à ces gros consommateurs de payer 10 euros supplémentaires par mois par tranche de 100 Go au-delà du plafond de 250 Go.  

MIEUX POSITIONNé commercialement

Recherche itérative de modèle économique rentable ou demande supérieure à l'offre de bande passante en raison d'un déploiement pas suffisamment rapide ? Starlink n'est en tout cas pas le seul opérateur à pratiquer des restrictions de consommation. Et si son kit de connexion reste cher par rapport au reste du marché, le prix de son forfait gagne en compétitivité.

Nordnet, filiale d'Orange, propose un abonnement avec engagement à 59,90 euros par mois pour un débit de 100 Mb/s, avec un plafond de 150 Go jusqu'auquel la connexion est priorisée. Le forfait le plus rapide de Numerisat (50 Mb/s), pour 100 Go, est vendu 89,90 euros par mois mais les offres démarrent à 12,90 euros pour 10 Go – ce qui est anecdotique pour une connexion fixe - et une vitesse de download de 30 Mb/s. L'offre la plus rapide (40 Mb/s) de l'allemand SkyDSL, qui ne limite pas les volumes, est à 39,90 euros par mois, et propose du 50 Mb/s en option. Starlink, qui n'impose aucune durée d'engagement, communique que des vitesses de téléchargement "entre 50 Mb/s et 250 Mb/s".

Les abonnés à un service d'accès internet par satellite seraient au nombre de 50 000 en France métropolitaine selon l'Avicca, dont environ 4000 pour Starlink.