Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Internet peut-il sauver la planète ?

Les technologies de l’information et de la communication (TIC) ont un rôle à jouer pour réduire l’impact environnemental de l’économie. Leur usage n’a cependant pas toujours l’effet escompté.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Internet peut-il sauver la planète ?
Internet peut-il sauver la planète ? © Facebook

Réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) de 16,5%, créer 29,5 millions d’emplois et économiser 1,9 billions de dollars, tel serait le potentiel des TIC selon l’étude "SMARTer 2020" (1).

"Globalement, le potentiel d’économies en énergie offert par les TIC d’ici 2020 dans divers secteurs d’activité est équivalent à 7 fois leur empreinte carbone soit 9,1 gigatonnes d’équivalent CO2", précise Elaine Weidman-Grunewald, vice-présidente de la Responsabilité environnementale et de l’entreprise chez Ericsson, l'un des sponsors de l’étude.

"Ces résultats me semblent très optimistes", avoue, sceptique, Pat Mohktarian, de l’université de Californie de Davis. Après 30 ans de recherche, cette professeur de génie civil et environnemental a montré que, contrairement à ce qui était attendu, les télécommunications incitent au final les gens à voyager plus et plus loin, avec un impact négatif sur l’environnement.

Les investissements publics dans des applications des TIC à visée environnementale sont encore faibles, déplore de son côté Eric Williams de l’Institut de Technologie de Rochester.

Ci-dessous les potentiels d’économies en carbone estimés par secteur (par ordre décroissant) par l’étude SMARTer.

- Energie (2 gigatonnes d’équivalent CO2)
L'adoption des TIC pourrait permettre 22% du total des réductions d’émissions, en favorisant la création d'un marché de l’énergie plus dynamique dont l'offre et les prix répondent mieux aux évolutions de la demande.

- Transport (1,9 gigatonne d’équivalent CO2)
Les TIC pourraient améliorer l’efficacité du transport de fret pour grâce à une amélioration des réseaux de logistique et de la gestion de la flotte. Le télétravail, l’utilisation des vidéoconférences ou encore les systèmes de parking intelligent peuvent réduire le temps de transport et les émissions associées.

- Agriculture (1,6 gigatonne d’équivalent CO2)
Des systèmes d'évaluation précis des volumes d’engrais et d’eau nécessaires pour les cultures pourraient permettre de réduire les émissions associées.

- Bâtiments (1,6 gigatonne d’équivalent CO2)
Les TIC peuvent favoriser la gestion et l’intégration des énergies renouvelables dans les habitations. Des dispositifs intelligents peuvent réduire les besoins en climatisation, chauffage et éclairage et faciliter un usage de ces systèmes efficaces.

- Industrie (1,3 gigatonne d’équivalent CO2)
Les TIC offrent de nombreuses opportunités pour augmenter l’efficacité de production, via des solutions de contrôle, par exemple d’un système moteur, pour optimiser sa consommation énergétique pour un rendement donné.

- Services (0,7 gigatonne d’équivalent CO2)
Le commerce en ligne réduit les émissions liées au transport. Une analyse de cycle de vie conduite par des chercheurs l’université de Carnegie Mellon, a montré que le téléchargement de musique permettait de réduire entre 40 et 80% les émissions de carbone par rapport à l’achat d’un CD en ligne ou chez un disquaire.

Sabine Casalonga

(1) Sponsorisée par la Global e-Sustainibility Initiative (GeSI), regroupant une trentaine d’entreprises membres (Nokia, Microsoft, Ericsson, Alcatel-Lucent, Deutsche Telekom) et réalisée par le Boston Consulting Group

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

Julien Delalande
03/07/2013 18h00 - Julien Delalande

Chacun reprenant cette liste selon ses valeurs & priorités donnerait des écarts considérables. Plus que les technologies en elles-mêmes, ne sont-ce pas plutôt nos comportements tout au long de leur cycle de vie qui fait la différence ? Comment on les met en scène et dans quel but, en somme... Exemple : accéder à l'internet par les mobiles a des conséquences... http://www.usine-digitale.fr/article/wifi-et-telephonie-mobile-plombent-le-bilan-carbone-du-web.N199125

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media