Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Internet pour tous : pour Bill Gates, Mark Zuckerberg doit revoir ses priorités humanitaires

Dans une interview au Financial Times, le fondateur de Microsoft s'est moqué de l'objectif affiché par le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, de développer l'accès à internet dans les pays pauvres. Pour Bill Gates, qui a créé en 2000 sa propre fondation humanitaire, la connectivité n'est vraiment pas une priorité pour ces pays, dont le développement passe davantage par la recherche de nouveaux vaccins et traitements.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Internet pour tous : pour Bill Gates, Mark Zuckerberg doit revoir ses priorités humanitaires
Internet pour tous : pour Bill Gates, Mark Zuckerberg doit revoir ses priorités humanitaires

Comment participer au développement des pays les plus pauvres de la planète ? Si pour le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, l'accès à internet est une priorité, ce n'est pas du tout l'avis de Bill Gates.

"J'adore vraiment la technologie. Mais, si nous voulons améliorer la vie sur Terre, il y a des priorités plus fondamentales à gérer, comme la survie et la nutrition des enfants", déclare le fondateur de Microsoft, dans une interview publiée vendredi 1er novembre par le Financial Times. "Les PC ne sont pas, dans la hiérarchie des besoins humains, dans les cinq premiers échelons", ajoute Bill Gates, qui a créé en 2000 sa propre fondation humanitaire qu'il copréside avec sa femme.

"Il y a des priorités plus fondamentales à gérer, comme la survie et la nutrition des enfant"

Bill Gates

 

Des propos qui font échos au projet "internet.org", lancé par Mark Zuckerberg en août dernier. Aux côtés d'autres grands groupes comme Samsung et Ericsson, Facebook s'est engagé dans ce programme visant à apporter un accès internet aux populations les plus pauvres de la planète. "Internet est un élément fondamental pour améliorer le monde", avait commenté Mark Zuckerberg dans une interview accordé à Wired.

Cette prise de position a visiblement agacé l'ex-première fortune mondiale. A la question du Financial Times qui lui demandait si la connectivité globale à Internet était plus importante que de trouver un vaccin contre le paludisme, Bill Gates réplique : "En priorité? C'est une blague? (...) Si vous pensez que la connectivité est l'élément clé, c'est super. Moi non."

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale