Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

InVisage capture les images aux points quantiques

Avec une technologie de film à points quantiques, la pépite canado-américaine InVisage Technologies veut reléguer au passé les capteurs d’images Cmos actuels avec des capteurs plus sensibles et plus compacts.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

InVisage capture les images aux points quantiques
InVisage capture les images aux points quantiques © UNSW

Vous connaissez les capteurs d’image CCD et Cmos utilisés comme œil électronique dans les mobiles, tablettes ou appareils photo. Voici les capteurs d’image Quatum, une technologie de rupture développée par la pépite canado-américaine InVisage Technologies. Son premier produit, le Quatum 13, a été lancé, le 11 novembre 2015, en Chine à destination des smartphones. L’ambition étant de reléguer au passé les capteurs d’images Cmos, utilisés aujourd’hui dans cette application.

 

Essaimage de l'université de Toronto

Fondée en 2006, en Californie, InVisage Technologies a levé plus de 115 millions de dollars et ouvert une usine sur le parc scientifique et industriel de Hsinchu, à Taïwan. Parmi ses investisseurs figurent Nokia et Intel. Sa technologie de film sensible QuatumFilm s’appuie sur les travaux de recherche menés à l’université de Toronto, au Canada, sur les matériaux à points quantiques (Quantum dots).

 

 

Les capteurs d’image Cmos convertissent la lumière en courant via des photosites ou diodes en silicium. Dans la technologie QuatumFilm, plus question de silicium. La lumière est convertie en courant par des nanocristaux en chalcogénure de métal composé d’éléments des colonnes II et VI du tableau de Mendeleïev. Avec l’avantage d’améliorer considérablement la sensibilité du capteur. Selon la société, le capteur Quatum capterait 80 à 85% de la lumière incidente, là où les capteurs Cmos se limitent à 20-25%. Il serait aussi plus compact que son équivalent dans les technologies traditionnelles. De quoi rendre les smartphones plus minces.

 

Fabrication automatisée en interne

Depuis juin 2015, InVisage Technologies dispose d’une usine de fabrication automatisée du film à Hsinchu, à Taiwan. La production des capteurs Quantum s’effectue en trois étapes. La matrice de connexions électriques en silicium est d’abord réalisée chez le fondeur taiwanais de semi-conducteurs TSMC sur le parc scientifique et industriel de Hsinchu. Elle reçoit ensuite chez InVisage Technologies le revêtement sensible à points quantiques. Enfin, VisEra Technologies, une filiale de TSMC, rajoute par-dessus son filtre de couleurs. Il ne reste plus alors qu’à découper les tranches, tester les composants et les conditionner dans leurs boîtiers ad hoc.

La société reste discrète sur les prix du Quantum 13. Mais le potentiel de marché s’annonce immense. Selon le cabinet japonais Techno Systems Research, il devrait se vendre 408 millions de modules caméra à 13 mégapixels en 2015 et le chiffre pourrait passer  à 995 millions en 2020.

 

Invisage Technologies
Création en 2006
Siège : Menlo Park, Californie
Effectif : 70 personnes
Fonds levés : 115 millions de dollars
Investisseurs : GCV Capital, Nokia Growth Partners, Intel Capital, InterWest Partners, RockPort Capital et China Ocean Holdings

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.