Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Invivox veut faire de la France un hub mondial de formation médicale

Créée en janvier 2017, Invivox est une plateforme de formation médicale en présentiel, qui met en relation des médecins du monde entier. L’entreprise, qui vient tout juste de revenir en France après avoir développé son activité aux Etats-Unis, a clôturé une levée de fonds de 2,8 millions d’euros en juin 2018. Son ambition : faire de la France le plus grand hub de formations médicales. Le point avec Julien Delpech, l'un des deux cofondateurs.  

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Invivox veut faire de la France un hub mondial de formation médicale
Invivox veut faire de la France un hub mondial de formation médicale © Invivox

Invivox a clôturé en juin 2018, une levée de fonds de 2,8 millions d’euros, menée par Bpifrance via le fonds Patient Autonome. Suite à cette opération et à l'invitation d'Emmanuel Macron de participer à l'Etat plateforme, que son gouvernement souhaite créer, Julien Delpech, co-fondateur d'Invivox parti aux Etats-Unis pour développer des partenariats avec les hôpitaux, a décidé de revenir en France. Emmanuel Macron, qui a rendu visite aux entrepreneurs américains en novembre 2017, souhaite en effet rapatrier les start-up françaises dans l’hexagone dans son fameux objectif de faire de la France une "start-up nation". De quoi encourager Invivox à développer son activité sur son territoire d’origine.

Fondée en 2015 par Julien Delpech et Patxi Ospital, la start-up bordelaise a vu le jour pour répondre à un besoin inassouvi de la part des médecins et du personnel de santé : la formation en mode présentiel après l'obtention du diplôme. Pour répondre à ce besoin d’apprentissage et de partage de savoir, les deux co-fondateurs ont élaboré une plateforme de mise en relation des professionnels de santé, provenant du monde entier. Certains veulent transmettre un savoir, tandis que d’autres sont désireux d’acquérir de nouvelles compétences : "C’est le concept du compagnonnage, pratiqué d’ailleurs tout au long des études de médecine", comme le souligne Julien Delpech, co-fondateur d’Invivox. Cette méthode d’apprentissage avec un pair est, semble-t-il, la plus efficace dans ce domaine, mais complexe à mettre en place, au point que cette activité est perçue comme étant le challenge du XXIème siècle, selon l’Académie de médecine.

 

Des hub de formation en France

Invivox entretient de nombreux partenariats avec des hôpitaux et centres spécialisés, en France et aux Etats-Unis. Toujours à la recherche de nouveaux partenaires, la société use de ses campagnes digitales pour faire connaître ses formations et ainsi permettre aux médecins du monde entier, de profiter des savoirs de leurs confrères.

Les 2,8 millions d’euros levés au mois de juin ont notamment vocation à accélérer le développement d’Invivox et ainsi faire de la France un hub mondial de formation pour les médecins, d’ici fin 2019. Les formateurs étant essentiellement européens, la création de ces hubs de formations vise à attirer les médecins du monde entier dans l’Hexagone, et ce grâce à la réputation de la formation médicale française, ainsi qu'aux investissements réalisés dans les CHU. L'objectif de la société pour la fin de l'année 2018, est de former 300 médecins par mois, dans les différents hubs de formation, à travers la France, l'Europe et les Etats-Unis. 

 

Comment ça marche ?

Pour proposer une formation ou en choisir une, les professionnels doivent créer un compte sur la plateforme online en saisissant le domaine de compétence concerné, le lieu et la date. Le temps et le tarif de ces formations sont déterminés par les médecins qui les dispensent, à savoir qu’un module proposé par un hôpital, vaut entre 1000 et 2000 euros. Pour transmettre leur savoir, les médecins  doivent remplir un certain nombre de critères, contrôlés par un algorithme qui permet de s’assurer de la qualité de ces experts. Une fois l’enseignement terminé, les médecins reçoivent un diplôme si celui-ci a été dispensé dans un CHU, ou un certificat justifiant la formation si c’est un médecin privé qui l’a assurée. Les participants peuvent, de plus, évaluer l'enseignement de manière quantitative et qualitative.

 

Un potentiel financier pour les hôpitaux

Invivox repose sur un business model simple puisque la société récupère une commission, pouvant aller de 10 à 20%, selon la formation. Cette offre est donc financièrement intéressante pour les hôpitaux car elle ne nécessite aucune dépense de leur part. Julien Delpech souligne d’ailleurs l’intérêt que les centres hospitaliers ont à encourager leurs experts à proposer des formations régulières. Selon lui, “Le potentiel de financement de cette pratique, dans les hôpitaux publics, en France, est de 320 millions d’euros”, de quoi illustrer clairement le cercle vertueux de cette activité. De l’argent qui pourrait d’ailleurs contribuer à financer la recherche clinique ou l’achat de machines.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale