Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

iOS 12, bien-être digital, réalité augmentée... Ce qu'il faut retenir de la conférence d'Apple

Lors de sa conférence dédiée aux développeurs, Apple a dévoilé son nouveau système d'exploitation mobile, de nouvelles fonctionnalités pour limiter l'addiction au smartphone, mais aussi une nouvelle version de son API dédiée à la réalité augmentée. Avec ARKit 2, c'est son nom, la marque à la pomme donne la possibilité de créer des expériences "persistantes" et multi-utilisateurs... sans avoir recours au cloud. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

iOS 12, bien-être digital, réalité augmentée... Ce qu'il faut retenir de la conférence d'Apple
iOS 12, bien-être digital, réalité augmentée... Ce qu'il faut retenir de la conférence d'Apple

Apple a tenu la keynote de sa conférence dédiée aux développeurs WWDC 2018 le lundi 4 juin. Ses porte-parole y ont détaillé les dernières nouveautés logicielles de l'entreprise, à commencer bien sûr par une nouvelle version de son système d'exploitation mobile, iOS 12. Ils ont aussi révélé que 20 millions de développeurs étaient désormais enregistrés sur l'App Store, et que ses 500 millions de visiteurs par semaine génèraient 100 milliards de dollars de revenus.

 

L'accent a été mis sur la performance, en particulier pour les anciens appareils. Une démonstration de bonne volonté nécessaire après la révélation il y a quelques mois qu'Apple réduisait en secret la performance des vieux iPhone, officiellement pour en préserver la batterie. L'entreprise n'a cependant pas manqué de rappeler que les smartphones sous Android ne pouvaient que rarement être mis à jour vers de nouvelles versions. Un autre point mis en avant a été le "bien-être digital", avec notamment des fonctionnalités pour contrôler et limiter le temps passer sur certaines applications, plus un contrôle parental étendu.

 

Des expérience en réalité augmentée multi-utilisateurs

L'autre grand focus concernait la réalité augmentée. Apple a fait l'annonce d'ARKit 2, nouvelle version de son API dédiée. Il permet entre autres une meilleure détection des visages, un rendu graphique plus réaliste, la détection d'objets 3D, et la possibilité de créer des expériences "persistantes" et multi-utilisateurs. Google avait lui aussi annoncé une fonctionnalité multi-utilisateurs pour la réalité augmentée, baptisée Cloud Anchors. Mais contrairement à Google, le système d'Apple n'utilise pas le cloud.

 

Il utilise un système local et fonctionne avec un format propriétaire pour l'échange de fichiers 3D, USDZ, basé sur le format USD développé par Pixar (entreprise originellement fondée par Steve Jobs). Apple est ce faisant le seul acteur majeur se détournant du format ouvert glTF. Un choix étonnant, USD ayant été conçu à l'origine pour la description de scènes et pas la transmission d'information. Il s'inscrit cependant dans la stratégie historique d'Apple de verrouiller son écosystème par des technologies propriétaires. Conséquence directe de ce choix : il n'y aura pas de compatibilité entre le système d'Apple et les autres. L'entreprise de Tim Cook s'est néanmoins assurée le support d'Adobe, qui va rendre sa suite Creative Cloud compatible avec ce format, ainsi que d'Autodesk et de Sketchfab.

 

Des avatars 3D personnalisés 

L'entreprise a aussi annoncé plusieurs nouvelles applications liées à la réalité augmentée, dont "Measure", qui permet de mesurer des distances, et les "Memoji", des versions personnalisées des Animoji introduits l'année dernière. Samsung avait présenté une fonctionnalité similaire en février. Si ces avatars 3D customisés peuvent sembler un peu gadget, la possibilité de s'en servir lors d'appels vidéo pourrait présager d'un futur usage plus intéressant dans le cadre d'expériences AR/VR sociales. En parlant d'appels vidéo, il sera possible avec iOS 12 de réunir jusqu'à 32 participants dans FaceTime.

 

Les applications iPhone arrivent sur Mac

Même si les nouveautés concernaient principalement iOS, Apple n'oublie pas ses autres produits. Il va mettre à jour le système d'exploitation de ses montres connectées, qui pourront notamment être utilisées comme des talkies walkies à l'avenir. Le yoga et la randonnée font partie des nouveaux types d'exercices reconnus par l'appareil. Plus intéressant, l'entreprise a confirmé l'arrivée de certaines applications iOS sur Mac. L'existence de ce projet, dont le nom de code est "Marzipan", avait fuitée l'année dernière. Les premières applications à arriver sur les Mac seront les classiques de l'iPhone développées par Apple : Bourse, Mémo vocal, Actualités, etc. Les développeurs tiers n'auront accès au framework que courant 2019. Malgré cette annonce, Apple a cependant bien insisté sur le fait que l'iPhone/iPad et le Mac restaient deux produits distincts avec deux OS distincts et qu'ils n'avaient pas vocation à fusionner.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale