Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

iPhone Xs, Xs Max et Xr, puce A12 Bionic : le point sur les annonces et la stratégie d'Apple

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Apple vient d'annoncer trois nouveaux smartphones : les iPhone Xs et Xs Max, mais aussi l'iPhone Xr, le seul à rester encore sous la barre des 1000 euros. Face à un marché dont la croissance ralentit peu à peu, la marque à la pomme joue plus que jamais la carte du premium en augmentant ses prix.

iPhone Xs, Xs Max et Xr, puce A12 Bionic : le point sur les annonces et la stratégie d'Apple
Tim Cook présentant l'iPhone Xr lors de la conférence.

Apple a tenu le 12 septembre 2018 sa conférence annuelle de lancement des nouveaux modèles d'iPhone. Il y avait comme de coutume peu de surprises au rendez-vous, la plupart des annonces ayant déjà fuité. Trois smartphones ont été annoncés : l'iPhone Xs, l'iPhone Xs Max, et l'iPhone Xr.

 

Une stratégie d'augmentation du prix moyen des iPhone

Le premier est une classique version "S" (une évolution mineure) du modèle de l'année dernière. Elle conserve un écran OLED de 5,8 pouces (458 ppi) et se démarque principalement par son nouveau processeur A12 Bionic et par de nouvelles caméras. Sa batterie dure aussi 30 minutes de plus que celle de l'iPhone X. Autre grande nouveauté : la gestion des double SIM. Pour ce faire, l'iPhone Xs intégrera une SIM physique et une eSIM. Une belle initiative mais qui n'est pour l'instant autorisée par aucun opérateur télécom en France.

 

De son côté le Xs Max est le nouveau "Plus" : il s'agit du même téléphone, mais équipé d'un écran OLED de 6,5 pouces (458 ppi) et d'une heure et demi d'autonomie supplémentaire par rapport à l'iPhone X. Les deux smartphones seront en vente à partir du 21 septembre avec trois options de stockage interne : 64 Go, 256 Go et 512 Go. Ils sont tous les deux certifiés IP68 pour la résistance à l'eau. Côté prix, l'iPhone Xs démarre à 1159 euros, le Xs Max à 1259 euros. C'est une augmentation conséquente par rapport aux années précédentes.

 

 

Enfin, l'iPhone Xr est un modèle se voulant plus "abordable". Il dispose d'un écran LCD de 6,1 pouces (326 ppi) et d'une partie des fonctionnalités de l'iPhone Xs comme la reconnaissance faciale ou l'appareil photo (mais avec un seul objectif au lieu de deux). Malgré sa taille d'écran supérieure à celle de l'iPhone Xs, il sera en vente le 26 octobre à partir de 859 euros. Les iPhone 7 et 8 verront quant à eux leur prix baisser autour de 550 et 700 euros. Le marché des smartphones étant rentré dans une phase de maturité, la stratégie d'Apple est désormais d'augmenter le prix moyen de ses produits et de les compléter par des ventes d'accessoires et de services.

 

Un processeur 7 nm qui met l'accent sur l'intelligence artificielle

La star de l'évènement sur laquelle Apple s'est attardée est la puce A12 Bionic. Elle sera gravée en 7 nm, comme la prochaine Kirin de Huawei. Elle concentre 6,9 milliards de transistors et serait 50% plus performante que l'A11, d'après Apple. Son "neural engine", par exemple, qui est dédié au machine learning, peut calculer 5000 milliards d'opérations par seconde, contre 600 milliards d'opérations par seconde pour l'ancien modèle. Résultat, les applications utilisant CoreML peuvent être jusqu'à neuf fois plus rapides tout en ne consommant qu'un dixième de l'énergie nécessaire à l'A11.

 

 

En pratique, cela veut dire un déverrouillage plus rapide avec Face ID et des applications plus poussées. Trois développeurs sont montés sur scène pour en faire la démonstration : Bethesda avec son jeu multiplateforme Elder Scrolls: Blades ; Nex Team et son application de suivi de tirs pour le basketball Homecourt ; Directive Games avec Galaga VR, un jeu multijoueur en réalité augmentée inspiré des classiques de l'arcade. Homecourt et ses statistiques basées sur la vision par ordinateur était le plus impressionnant du lot.

 

 

Cette nouvelle puce permet aussi plus de retouches sur les images, avec par exemple une nouvelle fonctionnalité d'ajustement de la profondeur de champ une fois la photo déjà prise (il s'agit en gros d'un réglage qui floute l'arrière-plan de l'image) ou une meilleure gestion des couleurs avec la fonction "Smart HDR".

 

L'Apple Watch se concentre plus que jamais sur la santé

La smartwatch d'Apple n'était pas en reste, et c'est même par elle que l'entreprise a ouvert le bal. Le nouveau modèle, baptisé Series 4, dispose d'un écran de plus de 30% plus large que celui des modèles précédents. Il est équipé d'une puce 64 bits dont les performances sont 50% supérieures au précédent modèle. Apple continue de mettre l'accent sur la santé pour ce produit, avec l'annonce d'un nouveau mode de détection de chutes qui appellera automatiquement les services d'urgence si l'utilisateur ne réagit pas au bout d'une minute.

 

 

Trois nouvelles fonctionnalités sont aussi présentes pour le cœur : un système d'alerte en cas de rythme cardiaque trop lent (bradycardie), une surveillance pour détecter les arythmies, et un mode électrocardiogramme rendu possible par la présence d'électrodes dans la montre. Il est capable de distinguer si l'utilisateur a un rythme sinusal ou s'il souffre d'une fibrillation atriale. Ces données peuvent ensuite être transmises à un médecin.

 


Les électrodes qui permettent à l'Apple Watch d'administrer un électrocardiogramme

 

Grande première : ces fonctionnalités ont été certifiées par la FDA, l'agence américaine qui délivre les autorisations de mise sur le marché pour les médicaments et appareils médicaux. Apple indique travailler pour qu'elles soient autorisées sur d'autres territoires (mais pas avant 2019). Ivor J. Benjamin, le président de l'American Heart Association, est monté sur scène pour vanter les mérites de cette innovation. L'Appe Watch S4 sera vendue dès la semaine du 17 septembre à partir de 429 euros (GPS) ou 529 euros (GPS et connexion cellulaire). Le seul opérateur télécom partenaire en France est Orange.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale