Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[ISE 2017] Mesurer le trafic en magasin et améliorer l’expérience client… la solution digitale 2-en-1 de Panasonic

Au salon ISE 2017, qui se tient à Amsterdam du 7 au 10 février, Panasonic a présenté ses dernières nouveautés connectées pour le BtoB. Deux innovations digitales dédiées au retail ont particulièrement retenu l’attention de L’Usine Digitale. Ces solutions améliorent l’expérience client tout en permettant aux enseignes de mieux mesurer les flux en boutique… Démonstrations en images.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Mesurer les points chauds en boutique et améliorer l’expérience client… la solution digitale 2-en-1 de Panasonic
Au salon ISE 2017 d'Amsterdam, Panasonic a présenté ses dernières nouveautés connectées pour le BtoB. © Stéphanie Mundubeltz-Gendron

"Une révolution est en train de s’opérer dans le BtoB dans la mesure où le digital s’installe partout. C’est une direction forte pour Panasonic", affirme Mathias Even Wismer, field Marketing Manager / division Visual & Communication de Panasonic. "L’idée est de fournir des solutions de plus en plus pointues, certes, mais qui soient très simples à mettre en œuvre, car de plus en plus de clients ne disposent pas des ressources en interne pour l’installation."
 

Le retail, un des axes stratégiques forts de Panasonic

"Spectacle, média, automobile, aviation…  l’activité de Panasonic commence à avoir plus d’impact dans le BtoB dans la mesure où les projets commencent à avoir plus de notoriété", affirme-t-il. Et de citer divers partenariats, comme la fourniture des batteries de Tesla, la connectivité Wifi dans les avions… Mais le retail est aussi un axe stratégique fort pour la marque. "C’est l’un des secteurs qui va devoir le plus modifier sa communication", affirme Mathias Even Wismer. Sur l’ISE, on adresse donc beaucoup le retail avec des technologies qui doivent être complètement compréhensibles pour le client". Un positionnement qui s’illustre par deux innovations phares pour la marque japonaise.
 

1 - Un écran qui interagit en fonction des sources de lumière

 

La première : le lancement officiel de l’écran interactif LinkRay. Cette solution identifie des codes individuels dans des sources lumineuses LED pour fournir des données numériques. Concrètement ? "Lorsque le client passe devant une vitrine, un signal lumineux déclenche le lancement d’informations personnalisées sur smartphone, via la caméra du téléphone", résume le directeur marketing. Intéressant notamment pour les enseignes qui veulent améliorer leurs flux en magasin ("drive to store").
 

Démo en vidéo
 

 

2 – solution merchandising 2-en-1 qui analyse les flux en boutique

Autre innovation, plus impressionnante, et utile pour le client comme le retailer : l’affichage sur écran qui varie selon le produit que le client prend en main sur le point de vente. Via la technologie RFID, lorsqu’un consommateur saisit un produit en boutique, ici un flacon de parfum, l’écran affiche le contenu lié à ce parfum. Un contenu bien sûr personnalisable par l’enseigne ou la marque en fonction de la communication qu’elle souhaite adresser : publicité, promotion, vidéo, histoire de la griffe… Tout est imaginable.

Ce système a l’avantage d’offrir une expérience client enrichie en boutique, mais pas seulement. Via cette solution, le directeur de magasin peut savoir quel produit a été le plus pris en main, à quelle heure… Un bon moyen pour lui d’optimiser son merchandising et donc d’améliorer son ROI. A condition bien sûr de faire la démarche d’analiser les données.


Aspect également intéressant : cette solution peut être couplée à une caméra de vidéo-surveillance 360 qui permet de faire une "heat map", une carte thermique permettant de visualiser le trafic de manière graphique. Le magasin va ainsi pouvoir mesurer les heures de pointe, les rayons les plus fréquentés, le temps passé, la part d’homme ou de femmes ayant pris en main le produit (ou à défaut étant passé dans le rayon), la moyenne d’âge grâce à la reconnaissance faciale… "Ces informations permettent d’analyser les flux en magasin, la typologie de la clientèle et de savoir quels sont les lieux de passage", résume Mathias Even Wismer qui précise aussitôt que les données personnelles ne sont pas exploitées.
Un détail non négligeable quand on apprend que Vizio, l'un des plus grands fabricants de "smart TV", a été condamné lundi 6 février 2017 par la Federal Trade Commission (FTC) des Etats-Unis pour avoir collecté les données de ses clients sans leur permission. S’il s’agit pour Vizio, certes, de smart TV pour le grand public et d’usages personnels, la précision vaut la peine d’être mentionnée…
 

Démo en vidéo

 

 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale