Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

J-30 avant le (vrai) lancement d'Orange Bank

Vu ailleurs La banque mobile d'Orange sera lancée le 2 novembre 2017. Révélée par nos confrères de La Tribune, l'information vient d'être officialisée sur Twitter par Stéphane Richard, le patron de l'opérateur télécom.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

J-30 avant le (vrai) lancement d'Orange Bank
J-30 avant le (vrai) lancement d'Orange Bank © Orange

Le "save the date" ? Orange ne semble pas très bien maîtriser le concept. Le lancement d'Orange Bank, la banque 100% mobile que concocte l'opérateur depuis de nombreux mois, a d'abord été annoncé pour l'été 2017. Il a ensuite été reporté à la rentrée, le niveau de l'expérience client étant alors jugé en deçà des attentes du marché. C'est finalement le 2 novembre prochain que le coup d'envoi est prévu, après une batterie de tests menée auprès de 2000 salariés du groupe.

 

Avant Noël pour ne pas cannibaliser l'activité traditionnelle

L'information a d'abord été révélée par nos confrères de La Tribune, s'appuyant sur une annonce faite lundi soir par Stéphane Richard à son conseil d'administration, avant d'être officialisée par le patron de l'entreprise télécom lui-même dans un tweet :

 

 

"Cette date permet à la fois de tenir peu ou prou l'engagement de sortie à la rentrée, sans repousser jusqu'à 2018, et de ne pas percuter l'activité commerciale chargée d'Orange France, avant Noël, pour ne pas faire de l'ombre aux offres télécoms traditionnelles. La période des fêtes est un moment très important chez l'opérateur historique pour vendre des abonnements à la fibre et autres forfaits mobiles", détaille La Tribune.

 

 

Un pari technologique et économique

J-30, donc, avant de voir arriver le big bang annoncé depuis des mois. Pour rappel, la néobanque d'Orange proposera une offre de compte courant gratuite (sauf en cas de compte inactif) et pensée en "mobile first". Toutes les opérations pourront ainsi être réalisées depuis un smartphone : ouverture de compte, transfert d'argent, blocage temporaire de la carte bancaire, etc. L'opérateur a également noué un partenariat avec IBM Watson pour que les clients puissent échanger à toute heure de la journée avec un assistant virtuel. "Plus vous échangerez, plus il vous connaîtra", promettait Stéphane Richard en avril dernier lors du Show Hello, le grand raout annuel de l'opérateur.

 

Et si les clients ne sont pas à l'aise avec ce mode de communication (ou s'ils le jugent décevant), ils pourront se rendre dans l'une des 140 boutiques d'Orange (parmi les 650 magasins que compte son réseau) où quelque 700 vendeurs ont été spécialement formés pour  les renseigner.

 

Orange vise les deux millions de clients à l'horizon 2024 et entend lancer ultérieurement des offres de prêts à la consommation et de prêts immobiliers pour se rémunérer. Mais l'opérateur se donne du temps. Il s'est dit prêt à perdre 100 millions d'euros par an durant quelques années sur cette activité.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale