Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Jaguar Network accueille un nouvel actionnaire

Naxicap Partners vient d'entrer au capital de l'entreprise marseillaise, en pleine croissance.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Jaguar Network accueille un nouvel actionnaire
Le nouveau DataCenter © Jean-Christophe Barla

Depuis cinq ans, Jaguar Network, opérateur télécoms et hébergeur de données à Marseille (Bouches-du-Rhône), a grandi à un rythme de 40 % par an en moyenne. Ses perspectives s'annoncent encore très positives puisque ce spécialiste du cloud computing prévoit un chiffre d'affaires 2014 supérieur à 20 millions d'euros contre 16,7 millions d'euros en 2013. Cette expansion a convaincu la société de capital investissement Naxicap Partners d'entrer dans son capital, à titre minoritaire.

Des acquisitions en ligne de mire

Jaguar Network renforce ainsi ses fonds propres pour conduire ses projets de développement en profitant de la tendance croissante des entreprises et collectivités publiques à externaliser leurs fonctions et données informatiques. La PME d'une soixantaine de salariés songe également à des acquisitions que ce partenariat financier pourra aider à concrétiser. "Nous avons maintenant atteint une taille critique nous permettant de concentrer un très haut niveau d'expertise et une capacité d'investissement et d'innovation au service de nos clients", précise Kevin Polizzi, président et fondateur de Jaguar Network qui compte, dans son portefeuille, des références comme France Télévision, CDiscount, AlloPneus, Générale de Santé, Neopost ou Voyage Privé.

Jaguar Network se positionne en PACA

En 2013, la société a investi 12 millions d'euros dans un datacenter de 8 000 mètres carrés à Marseille. Elle vient d'ouvrir une nouvelle agence à Sophia-Antipolis (Alpes-Maritimes) où elle envisage déjà d'étoffer ses équipes dans le courant du second semestre. Enfin, elle est un des piliers du dossier de candidature d'Aix-Marseille à la "French Tech". Jaguar Network veut en effet créer à Marseille un "accélérateur" pour partager son expérience avec des start-up numériques.

Jean-Christophe Barla

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.