Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

JD.com débarque en Europe avec deux magasins robotisés

Vu ailleurs Le géant chinois de l'e-commerce ouvre deux magasins automatisés aux Pays-Bas. Ils marquent sa première implantation sur le continent.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

JD.com débarque en Europe avec deux magasins robotisés
JD.com débarque en Europe avec deux magasins robotisés © JD.com

Le géant chinois du commerce en ligne JD.com a ouvert deux magasins aux Pays-Bas, après y avoir implanté un centre de distribution de 18 000 m² l'année dernière. Il s'agit de sa première implantation physique sur le continent. Le numéro deux de l'e-commerce en Chine (derrière Alibaba), que l'on peut comparer à Amazon, ne vend pas non plus en ligne en Europe (son site international Joybuy a été fermé pour pivoter sur un modèle B2B).

Zéro humain
Particularité de ces deux supermarchés, situés à Leiden et Rotterdam : ils sont entièrement robotisés. De la préparation des commandes passées sur l'application jusqu'au passage en caisse, tout est automatisé. Même l'entrepôt fonctionne avec des véhicules autonomes. Les commandes arrivent directement sur tapis roulant après que le client a scanné son QR code à l'entrée du magasin (non sans avoir parcouru un showroom, histoire de réchauffer un peu l'expérience client). Mais il est également possible de se faire livrer.

L'enseigne, qui se nomme Ochama (contraction de "omnichannel amazing"), comptera 7000 références. Des produits alimentaires, mais également l'univers beauté, habillement, high-tech et équipement de la maison. L'ouverture d'autres magasins est prévue à Amsterdam et Utrecht.
 


En Chine, JD.com opère la chaîne de supermarchés 7Fresh, une enseigne haut de gamme et high-tech dans laquelle les clients font leurs courses aidés de chariots autonomes et payent sur mobile sans contact.

En France, Carrefour a ouvert en novembre dernier un premier magasin autonome dans le 11e arrondissement de Paris, Carrefour Flash, équipé de la technologie de la start-up américaine AiFi. Le premier à avoir tenté l'expérience, dans un autre format, était Casino à la fin 2020.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.