Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

"Je ne confie mes rêves et mes turpitudes qu'à Google", le portrait chinois de Stéphane Distinguin

Chaque semaine, L’Usine Digitale dresse le portrait chinois d’une personnalité de l’industrie ou du numérique. Aujourd’hui, Stéphane Distinguin, fondateur de FABERNOVEL, se prête au jeu des 13 questions.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Je ne confie mes rêves et mes turpitudes qu'à Google, le portrait chinois de Stéphane Distinguin
"Je ne confie mes rêves et mes turpitudes qu'à Google", le portrait chinois de Stéphane Distinguin
Stéphane Distinguin est le patron fondateur de l'agence FABERNOVEL. Président du pôle de compétitivité Cap Digital, il est l'un des animateurs majeurs de l'écosystème numérique parisien. Pour le suivre, cherchez @fano sur Twitter.

L'Usine Digitale - Si vous étiez une connexion, vous seriez... ?

Stéphane Distinguin - Le cordon entre les deux boîtes de conserve qu'on tend pour se parler enfant. La seule connexion à l'abris de Prism et de la LPM ;)

Si vous étiez un site web, vous seriez... ?

Kickstarter !

Si vous étiez une appli, vous seriez... ?

L'appli RATP de FABERNOVEL / Applidium, bien sûr. Mais j'avoue une addiction à Candycrush et Runkeeper aussi...

Si vous étiez un système d'exploitation, vous seriez... ?

iOS dans la pratique, Linux dans la théorie.

Si vous étiez une start-up, vous seriez... ?

Swatch. J'aurais adoré être Swatch il y a 30 ans. Après, je les aime toutes et je devrais forcément vous parler de la mienne...

Si vous étiez un réseau social, vous seriez... ?

Twitter. Absolument.

Si vous étiez une requête Google, vous seriez... ?

Je ne confie mes rêves et mes turpitudes qu'à Google justement.

Si vous étiez un #hashtag Twitter, vous seriez... ?

Un peu n00b le #hashtag... A choisir, je rendrai à César, je dirai #ChrisMessina, le père du hashtag, un copain obsédé des "microformats" qui m'avait présenté Twitter et Jack Dorsey tout début 2007.

Si vous étiez un "fan" sur Facebook, vous seriez... ?

Je dirais Redbull car c'est le seul endroit où je les aime : ce qu'ils font en termes de contenus et de créations sur Facebook et plus généralement sur Internet est tellement "au-dessus"...

Si vous étiez un "device", vous seriez... ?

Un iPhone et un Pulse Withings

Si vous étiez une technologie ou une innovation numérique, vous seriez... ?

Angel List, c'est l'avenir du financement des start-up

Si vous étiez un lieu du numérique, vous seriez... ?

La Cantine au Numa ou à Nantes, Parisoma à San Francisco.

Si vous étiez une icône du web, vous seriez... ?

En idole positive, un chaton en gif animé ou bien Laura du Web dans Télé Matin, une des seules à faire quelque chose pour les start-up françaises auprès de la ménagère de moins de 50 ans. En plus controversé, j'avoue une sorte de fascination pour Kim Dotcom...

Propos recueillis par Thibaut de Jaegher

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

2 commentaires

calculmentor
30/12/2013 16h03 - calculmentor

Bravo, très belle interview . Bell equilibre d auto dérision, de "i was there"(#LCDsoundsystem) et de promotion pour l écosystème innovation. pe etr just un petit bémol pour la fascination pour Kim.com

Répondre au commentaire | Signaler un abus

calculmentor
30/12/2013 16h02 - calculmentor

Bravo, très belle interview . Bell equilibre d auto dérision, de "i was there"(#LCDsoundsystem) et de promotion pour l écosystème innovation. pe etr just un petit bémol pour la fascination pour Kim.com

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale