Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

"Je serais SkyMap car j’aime avoir la tête dans les étoiles", le portrait chinois d'Alex Wehle

Chaque semaine, L’Usine Digitale dresse le portrait chinois d’une personnalité de l’industrie ou du numérique. Aujourd’hui, Alex Wehle, responsable des offres Infrastructures et Cloud Hybride de Microsoft France, se prête au jeu des 13 questions. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Je serais SkyMap car j’aime avoir la tête dans les étoiles, le portrait chinois d'Alex Wehle
"Je serais SkyMap car j’aime avoir la tête dans les étoiles", le portrait chinois d'Alex Wehle © LinkedIn

Si vous étiez une connexion, vous seriez... ?

Une connexion par courant porteur, seul moyen à ce jour de transporter en même temps de l’énergie et des informations.

Si vous étiez un site web, vous seriez... ?

papvacances.fr, qui m’a permis de dénicher à la dernière minute des maisons de vacances géniales sans payer le prix fort.

Si vous étiez une appli, vous seriez... ?

SkyMap (qui donne accès à des cartes du ciel, ndlr), car j’aime de temps en temps avoir la tête dans les étoiles.

Si vous étiez un système d'exploitation, vous seriez... ?

MS-DOS, dont le code source a été rendu public en mars dernier. C’est aussi le système d’exploitation de mon premier PC.

Si vous étiez une start-up, vous seriez... ?

Insteon, qui propose des équipements et des applications domotiques design, économiques et contrôlables avec Cortana.

Si vous étiez un réseau social, vous seriez... ?

J’apprécie tout particulièrement la qualité des contacts établis sous LinkedIn.

Diplômé de l'Ecole supérieure des Arts et Métiers, Alex Wehle a travaillé pendant 15 ans au cabinet de conseil Accenture, de 1996 à 2012, en tant que senior manager. Il a été embauché chez Microsoft France, en tant que directeur de la stratégie en janvier 2012. Il vient d'être nommé responsable des offres d'infrastructure et de cloud hybride chez le géant du net. Pour le suivre, cherchez @AlexWehle sur Twitter.

 

Si vous étiez une requête Google, vous seriez... ?

Le mot clé "trends" qui permet d’avoir une vue des tops des recherches du moment. Un bon moyen de savoir ce qui se passe sur le net.

Si vous étiez un hashtag Twitter, vous seriez... ?

La #classeimmersive car il est important que les jeunes générations puissent bénéficier des innovations technologiques dans le domaine de l’éducation.

Si vous étiez un "fan" sur Facebook, vous seriez... ?

Je n’ai pas de compte sur Facebook et je n’y accède que très rarement. Mais j’imagine que si Eric Tabarly en avait eu un, j’y aurais suivi ses aventures.

Si vous étiez un "device", vous seriez... ?

Sans hésiter, une Surface Pro 3 !

Si vous étiez une technologie ou une innovation numérique, vous seriez... ?

Les nanotechnologies qui, pour fonctionner, s’appuient à la fois sur la mécanique, l’électronique, la chimie, l’optique et la biologie.

Si vous étiez un lieu du numérique, vous seriez... ?

Une exposition artistique éphémère ou une installation alliant vidéo, effets visuels et musique électronique.

Si vous étiez une icône du web, vous seriez... ?

Le philosophe Michel Serres qui, au travers de sa vision de notre société et des bouleversements technologiques qu’elle subit nous donne une grande leçon de sagesse.

Propos recueillis par Lélia de Matharel

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.