Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

"Je voudrais être Doctissimo, je suis hypocondriaque", le portrait chinois de Laurent Piepszownik

Chaque semaine, L’Usine Digitale dresse le portrait chinois d’une personnalité de l’industrie ou du numérique. Aujourd’hui, Laurent Piepszownik, PDG et fondateur d'Umanis, une société de services en ingénierie informatique qui fait partie du top 20 des sociétés de services françaises, se prête au jeu des 13 questions.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Je voudrais être Doctissimo, je suis hypocondriaque, le portrait chinois de Laurent Piepszownik
"Je voudrais être Doctissimo, je suis hypocondriaque", le portrait chinois de Laurent Piepszownik © Umanis

L'Usine Digitale - Si vous étiez une connexion, vous seriez... ?

Laurent Piepszownik - La connexion sans fil, évidemment ! 

Si vous étiez un site web, vous seriez... ?

Deezer. C’est sans fin, je peux y passer des heures à retrouver des titres, faire des playlists et explorer de nouveaux genres. En plus, il est prévu une nouvelle version avec un son en haute résolution. On n'aura bientôt plus à choisir entre le stock de titres dématérialisés dans une piètre qualité d’un côté et la qualité sonore de l’autre.

Si vous étiez une appli, vous seriez... ?

Shazam (une application de reconnaissance musicale, ndlr). Ca date un peu mais je trouve toujours cela aussi bluffant. Et en tant que professionnel, je salue la prouesse technologique !

Si vous étiez un système d'exploitation, vous seriez... ?

Windows sans hésitation pour la popularité. Ils sont forts chez Microsoft.

Si vous étiez une start-up, vous seriez... ?

Uber pour la côté disruptif ! Et aussi par ce que Paris est la seule ville au monde où on ne trouve pas facilement un taxi quand on a besoin

Si vous étiez un réseau social, vous seriez... ?

Disons plus un média social, Doctissimo. Comme je suis un peu hypocondriaque, je ne peux pas m’empêcher de me faire peur mais je me rassure aussi à trouver plus malade que moi !

Diplômé de l'Ecole centrale de Lille et docteur en chimie du pétrole, Laurent Piepszownik a débuté sa carrière en tant qu'ingénieur chez EDF. Il crée Umanis, une société de services en ingénierie informatique qui fait aujourd'hui partie du top 20 des sociétés de services françaises, en 1990 et en est toujours le PDG. Il est également membre de l'Institut de mentorat entrepreneurial d'Ile de France.

 

Si vous étiez une requête Google, vous seriez... ?

Allez, soyons honnêtes, moi ! Je pense que c’est essentiel de garder la maîtrise de son identité numérique. Même si c’est symbolique, j’approuve la condamnation de Google par la France pour ne pas avoir respecté le droit à l’oubli. D’ailleurs, de nombreux pays ont suivi depuis le même chemin.

Si vous étiez un hashtag Twitter, vous seriez... ?

C’est le propre de Twitter, c’est d'être consommable dans l’instant. Dernièrement, ce qui m’a fait rire c’est toute la série sur l’Iphone 6 #bendgate (controverse sur l'iPhone 6, un peu trop flexible, ndlr) et plus récemment le #hairgate (certains utilisateur d'iPhone se plaignent que le téléphone leur arrache les cheveux ou la barbe lorsqu'ils téléphonent, ndlr).

Si vous étiez un "fan" sur Facebook, vous seriez... ?

Le golfeur Rory McIlroy, pour son génie du jeu.

Si vous étiez un "device", vous seriez... ?

Un smart device microscopique, embarqué ou greffé sous la peau, qui réaliserait un check-up permanant avec autodiagnostic, qui m’enverrait voir le médecin quand c’est vraiment nécessaire, qui me dirait d’augmenter ma consommation de fibres ou qu’il est grand temps que je me mette à la gelée royale !

Si vous étiez une technologie ou une innovation numérique, vous seriez... ?

L’Internet des objets couplé à la biotechnologie. On a quand même vu cette année le cœur artificiel Carmat. Entre le big data et le tout connecté, je pense que nous sommes à l’aube d’un nouveau champ des possibles que nous sommes encore loin d’imaginer.

Si vous étiez un lieu du numérique, vous seriez... ?

J’ai connu la Cantine dans le sentier. Le nouveau lieu du numérique, c’est pour moi le Numa (nous en sommes d’ailleurs adhérents).

Si vous étiez une icône du web, vous seriez... ?  

Henryk Klaba (le président de l'hébergeur tricolore OVH, ndlr), pour l’aventure humaine et la success-story à la française ! J’aime la discrétion de cette famille qui a su hisser OVH dans les premiers hébergeurs Internet au niveau mondial en sachant préserver leurs valeurs. D’aucun y reconnaitront un transfert certain, toutes proportions gardées.

Propos recueillis par Lélia de Matharel

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale