Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

"Je voudrais être un hologramme 3D", le portrait chinois de François Lavaste

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Chaque semaine, L’Usine Digitale dresse le portrait chinois d’une personnalité de l’industrie ou du numérique. Aujourd’hui, François Lavaste, président du spécialiste de la cybersécurité Arkoon Netasq, une filiale d'Airbus Defence and Space, se prête au jeu des 13 questions. 

Je voudrais être un hologramme 3D, le portrait chinois de François Lavaste
"Je voudrais être un hologramme 3D", le portrait chinois de François Lavaste © dr.

L'Usine Digitale - Si vous étiez une connexion, vous seriez... ?

François Lavaste - La fibre optique : non seulement elle détient le record de transmission de données avec 43 térabits par seconde, mais elle a aussi un côté assez magique, offrant des possibilités quasi-illimitées d’applications artistiques autour de la lumière. La quête de vitesse de transmission de données permet d’envisager le développement de nouvelles technologies qui répondront à la croissance permanente du trafic, estimée à environ 40% par an, mais surtout d’applications révolutionnaires, auxquelles nous ne pouvons que rêver aujourd'hui.

Si vous étiez un site web, vous seriez... ?

The Big Picture. Ce blog du Boston Globe est dédié au traitement de l’actualité à travers la photographie de journalisme. Il n’y a pas une semaine où je ne suis pas ému, choqué ou simplement étonné par l’une de ces œuvres, en haute définition. Leur impact visuel suffit à révéler une actualité ou une réalité que ni la radio, ni la presse, ni même la télévision ne peuvent traiter avec autant de détails.

Si vous étiez une appli, vous seriez... ?

Google Maps, car c’est probablement celle que j’utilise le plus souvent et que je trouve la plus essentielle, après la messagerie. La puissance de ce type d’application est assez incroyable. Elle a nécessité le rachat par Google de multiples start-up, par exemple Keyhole qui avait donné naissance à Google Earth, mais aussi en juin 2013 Waze, la plate-forme communautaire d’aide à la navigation automobile.

J’ai toujours trouvé que l’un des côtés les plus révolutionnaires des smartphones modernes était l’intégration d’un GPS. Cette capacité de proposer la bonne information, au bon moment, à la bonne personne et surtout au bon endroit ouvre un champ immense d’applications potentielles qui créé une passerelle entre le monde virtuel et le monde physique.

Si vous étiez un système d'exploitation, vous seriez... ?

FreeBSD, un système d’exploitation libre qui offre des fonctionnalités réseau avancées, une sécurité poussée et des performances de haut niveau. C'est l'un des OS communautaires, libre et gratuit les plus stables ; et l’une des bases logicielles les plus sures du marché.

Si vous étiez une start-up, vous seriez... ?

Collaborative, comme par exemple Blablacar, AirBnB, Kisskissbankbank, Ulule, Jerevedunemaison ou Drivy. Non seulement leurs taux de croissance sont phénoménaux, mais en plus, ces sociétés ont le potentiel de devenir très vite des acteurs mondiaux. Elles contribuent au développement d’un modèle économique qui n’est plus seulement basé sur l’hyperconsommation mais aussi sur le partage, la convivialité et le contact humain.

Si vous étiez un réseau social, vous seriez... ?

Facebook, car "à la fin, il n’en restera qu’un" ! La prime au leader est phénoménale. Si tous vos contacts sont dans un réseau, pourquoi en rejoindre un autre ? Seuls peuvent survivre des réseaux spécialisés, comme par exemple LinkedIn (pour le coté professionnel) ou Instagram (pour les photos). Et encore, une rumeur veut que Facebook lance prochainement un réseau professionnel qui pourrait nuire à son concurrent spécialisé.

L’autre aspect qui permet aujourd’hui à Facebook de jouir d’une valorisation boursière de plus de 200 milliards de dollars, a été sa capacité à réinventer quasiment toute sa stratégie autour de la publicité mobile, qui pèse plus de 60% de son chiffre d’affaires aujourd'hui contre 0 début 2012.

François Lavaste dirige le spécialiste de la cybersécurité Arkoon Netasq, une filiale d'Airbus Defence and Space. Il a démarré sa carrière dans le secteur informatique en 1992. Il a créé la société Eneide, qui éditait le logiciel de gestion de la relation clientèle Conso+. En 1996, il rejoint Intuit, leader mondial des outils de gestion financière pour les particuliers et les PME. En 2001, il devient vice-président en charge du marketing et de la stratégie de Brightmail, pionnier de la cybersécurité sur les messageries. En 2006, il est nommé directeur général Europe, Moyen Orient et Afrique de Tricipher, spécialiste de la sécurité informatique. Diplômé de l’ESCP-Europe, il est également titulaire d’un MBA d'Harvard.

 

Si vous étiez une requête Google, vous seriez... ?

"Sans empreinte carbone" car il est urgent que les technologies soient conçues, dès le départ, dans une logique écologique pérenne. Selon Alex Wissner-Gross, scientifique à l'université d’Harvard, deux requêtes sur Google généreraient 14 grammes d'émission de carbone, soit quasiment l'empreinte d'une bouilloire électrique nécessaire pour chauffer une tasse de thé. Je ne suis pas certain que ces calculs soient exacts mais, si j’avais le choix et à capacité égales, je privilégierais toujours la solution la plus verte possible.

Si vous étiez un hashtag Twitter, vous seriez... ?

#socialTV, car il s’agit d’un enjeu fondamental pour le développement de Twitter. Le rachat récent de la start-up française Mesagraph le prouve. Elle avait conçu un observatoire de la "social TV", analysant la popularité des programmes télévisés sur le réseau social et publiait chaque semaine la liste des émissions les plus commentées, avec pour chacune le nombre de tweets liés. On retrouve ici cette notion de passerelle entre le monde virtuel et le monde physique qui m’est chère.

Si vous étiez un "fan" sur Facebook, vous seriez... ?

C'est contraire à mes principes. Je trouve potentiellement dangereux ou ridicule d’éprouver et d’exprimer une trop forte admiration pour une personne, un groupe ou une équipe (même sportive). La passion inconditionnelle a une cause mène trop souvent à une forme de violence qui, si elle reste cantonnée aux sentiments est simplement ridicule, et si elle s’exprime physiquement peut être franchement désastreuse.

Si vous étiez un "device", vous seriez... ?

Je disposerais d’une batterie qui dure plus de 24 heures ! La plupart des devices doivent être rechargés au moins une fois par jour au début, puis plusieurs fois lorsque la batterie a vieilli. Souvent, l’accès à ladite batterie est impossible, sauf pour un remplacement complet. Bref, c’est assez ridicule de devoir garder avec soi en permanence les adaptateurs, prises, câbles, chargeurs qui permettent de rester connectés. Les acteurs majeurs du secteur devraient s’accorder sur des notions de chargeurs universels, de connectiques standards et de durée de charge minimum.

Si vous étiez une technologie ou une innovation numérique, vous seriez... ?

Un hologramme 3D, car nous sommes encore aux balbutiements des applications auxquels les films de science-fiction nous ont habitués. Si la technologie permettait, à un coût abordable, de reproduire des objets ou personnes en temps réel, en mouvement et en 3D, nous pourrions alors vivre une révolution beaucoup plus puissante que celle que les imprimantes 3D sont en train de susciter.

Si vous étiez un lieu du numérique, vous seriez... ?

La Silicon Valley. J’y ai vécu avec ma famille, j'y ai travaillé pendant une dizaine d’années entre 1996 et 2006 et j’y ai laissé une part de moi. C’est un endroit magnifique, proche d’une nature encore sauvage, où l’énergie créative de chacun est comme libérée car tout y semble possible.

Dans chaque secteur ou presque existent des lieux mythiques, par exemple Hollywood ou Mumbai pour le cinéma, Toulouse ou Seattle pour l’aviation commerciale. Dans le domaine du numérique et de la technologie, l’écosystème de la Silicon Valley, qui combine enseignement supérieur, recherche, organismes financiers, entrepreneurs, start-up et grandes entreprises reste la référence, souvent copiée, jamais égalée.

Si vous étiez une icône du web, vous seriez... ?

Le smiley :-). Il s’agit bien d’une icône en effet ! Elle symbolise de manière quasi-universelle l’optimisme, la joie et le partage. En plus, sa simplicité permet autant de variations que l’imagination veut bien en produire.

Propos recueillis par Lélia de Matharel

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale