Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Jeff Bezos crée un fonds de 10 milliards de dollars pour lutter contre le changement climatique

Jeff Bezos, le patron d'Amazon, va créer un fonds de 10 milliards de dollars pour lutter contre le changement climatique. Une annonce qui cherche peut-être à faire traire les critiques qui s'élèvent à l'encontre de la pollution engendrée par son entreprise.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Jeff Bezos crée un fonds de 10 milliards de dollars pour lutter contre le changement climatique
Jeff Bezos crée un fonds de 10 milliards de dollars pour lutter contre le changement climatique © NASA

Jeff Bezos va donner 10 milliards de dollars pour créer le "Bezos Earth Fund", un fonds dont le but est de lutter contre le changement climatique. Le patron d'Amazon cède ainsi 7,7% de sa fortune personnelle, dont la valeur est estimée à près de 130 milliards de dollars. L'annonce a été faite lundi 17 février 2020 sur son compte Instagram où il affirme que "le changement climatique est la plus grande menace pour notre planète".

 

Jeff Bezos donne peu de détails sur ce fonds qui financera des "scientifiques, activistes, ONG et toute contribution offrant une réelle possibilité pour aider à préserver et protéger le monde naturel". Le patron d'Amazon assure vouloir à la fois travailler sur des solutions déjà connues et en explorer de nouvelles. Il ne précise cependant pas comment va fonctionner ce fonds, ni quel budget y sera alloué tous les ans ou sur combien de temps exactement il compte dépenser ces 10 milliards de dollars.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Today, I’m thrilled to announce I am launching the Bezos Earth Fund.??? ??? Climate change is the biggest threat to our planet. I want to work alongside others both to amplify known ways and to explore new ways of fighting the devastating impact of climate change on this planet we all share. This global initiative will fund scientists, activists, NGOs — any effort that offers a real possibility to help preserve and protect the natural world. We can save Earth. It’s going to take collective action from big companies, small companies, nation states, global organizations, and individuals. ??? ??? I’m committing $10 billion to start and will begin issuing grants this summer. Earth is the one thing we all have in common — let’s protect it, together.??? ??? - Jeff

Une publication partagée par Jeff Bezos (@jeffbezos) le

 

Un engagement jugé insuffisant

En septembre dernier, Amazon s'est engagé à atteindre la neutralité carbone d'ici 2040, et à utiliser 100% d'énergie renouvelable d'ici 2030. L'entreprise a cofondé "The Climate Pledge", un engagement impliquant que les entreprises visent la neutralité carbone d'ici 2040 (une décennie en moins par rapport à l'objectif fixé par l'Accord de Paris). Parmi d'autres annonces, l'entreprise d'e-commerce a ajouté qu'elle a commandé 100 000 véhicules électriques de livraison, soit sa plus grosse commande dans ce domaine.

 

Des engagements qui semblent insuffisants pour ses employés. Plus de 350 salariés ont signé une tribune publiée en janvier dernier demandant à la société de s'engager pour atteindre la neutralité carbone d'ici à 2030 et d'en faire plus pour la lutte contre le changement climatique. Ce groupe d'employés salue aujourd'hui l'annonce de Jeff Bezos, mais la juge toujours insuffisante. Ils s'interrogent par exemple sur le fait de savoir "quand est-ce-qu'Amazon arrêtera de financer les Think Tanks climato-sceptiques comme Competitive Enterprise Institute et les politiques retardant la lutte contre le changement climatique ?".

 

 

Amazon régulièrement critiqué pour la pollution

Amazon est régulièrement critiqué pour la pollution engendrée par ses très nombreuses livraisons à domicile et son service "Prime" qui promet des livraisons en 24h. Aux Etats-Unis, le géant du e-commerce dispose d'une flotte d'avion-cargo afin de répondre dans les délais aux nombreuses commandes passées sur son site. Amazon Web Services, sa filiale dédiée au cloud, est aussi considérée comme très énergivore.

 

Jeff Bezos est le seul Américain parmi les cinq personnes les plus riches au monde qui n'a pas signé The Giving Pledge (contrairement à son ex-femme), une campagne dans laquelle les familles les plus fortunées s'engagent à donner la majeure partie de leur argent à des fins philanthropiques. En s'engageant à verser 10 milliards de dollars pour la Terre, Jeff Bezos fait un pas dans cette direction. Mais cette somme, aussi importante soit-elle, reste une fraction de sa fortune.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media