Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

JO 2024 : Cisco choisi pour la cybersécurité, les équipements réseaux et de la visioconférence

Les Jeux Olympiques 2024 accueillent un nouveau partenaire officiel : l'entreprise américaine Cisco. Elle s'occupera du déploiement des équipements réseaux, des infrastructures de cybersécurité et des logiciels de visioconférence.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

JO 2024 : Cisco choisi pour la cybersécurité, les équipements réseaux et de la visioconférence
JO 2024 : Cisco choisi pour la cybersécurité, les équipements réseaux et de la visioconférence © Kyle Dias/Unsplash

Cisco devient l'un des partenaires du Comité d'organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024. Il est chargé de déployer les équipements réseaux, les infrastructures de cybersécurité et les logiciels de visioconférence. Les termes financiers du contrat n'ont pas été divulgués.

Sécuriser les sites
La collaboration entre l'entreprise américaine et le Comité d'organisation doit permettre de sécuriser les sites de compétition, de fluidifier les échanges entre les bénévoles et ceux entre les athlètes et le public, précise le communiqué de presse.

La sécurité informatique est également au cœur du contrat. "Les JO sont une cible naturelle en terme de cybersécurité ", a expliqué Laurent Degré, directeur général de Cisco France, cité par Le Figaro. "On ne doute pas qu'on sera attaqué, en permanence", a expliqué Tony Estanguet, président du Comité d'organisation des JO 2024. "Il ne faut aucune faille dans n'importe quelle entrée possible, au sein des collaborateurs, des logiciels, de l'écosystème", a-t-il ajouté.

La cérémonie des jeux ciblée en Corée du Sud
En effet, les JO ont déjà été la cible d'une attaque informatique. En février 2018, le Comité international olympique a révélé avoir été victime d'un incident lors de la cérémonie d'ouverture des jeux de Pyeongchang, en Corée du Sud. Les attaquants étaient parvenus à compromettre plusieurs services dont le Wi-Fi, la retransmission télévisuelle et la gestion des billets. 

Cisco n'est pas la seule entreprise qui sera chargée de la gestion de la cybersécurité. Atos et Orange sont également partenaires de l'évènement sportif. Pour se préparer au mieux, des simulations de cyberattaques supervisées par l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi) sont prévues.

Un partenaire de longue Date
Cisco avait déjà été sélectionné pour les JO de Londres en 2012, ceux de Rio en 2016 et les futurs jeux de Tokyo en 2020. Mais son rôle se cantonnait au déploiement d'équipements réseaux.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.