John Carmack quitte son poste de "Consulting CTO" chez Meta

John Carmack tire sa révérence. Grande figure du développement de jeux vidéo, il aura travaillé presque 10 ans pour Meta sur les questions liées à la réalité virtuelle. Il s'était cependant peu à peu mis en retrait, réduisant son rôle à celui de consultant en 2019, notamment pour se concentrer sur ses recherches en intelligence artificielle.

Partager
John Carmack quitte son poste de

John Carmack quitte son poste de consultant au sein de Meta. Il a annoncé publiquement la nouvelle sur Facebook ce 17 décembre, après que son annonce interne ait fuité dans la presse. Développeur légendaire et pionnier des graphismes 3D, l'homme avait rejoint la start-up Oculus en 2013 en tant que Chief Technology Officer pour aider à la renaissance de la réalité virtuelle.

De grands succès, mais pas assez d'efficacité opérationnelle

Il explique dans son message de démission qu'il s'agit de la fin de sa "décennie dans la VR", puisqu'il s'y était sérieusement intéressé à partir de 2012. Il dit aussi avoir des sentiments partagés, car si le Quest 2 représente l'aboutissement de "presque tout ce que je voulais voir depuis le début", il reste insatisfait du manque d'efficacité de Meta. Il faut dire que l'homme a passé sa vie à optimiser des systèmes, et que le sujet lui tient donc hautement à cœur.

Il n'a d'ailleurs jamais caché ses efforts ou ses critiques sur cette même efficacité au cours des ans. Une perspective appréciée en interne, et qui selon lui aura fait la différence, mais sans néanmoins jamais pouvoir influer de façon suffisamment déterminante sur la stratégie à son goût. Il laisse donc ce combat à d'autres pour se concentrer sur sa start-up, mais voit toujours dans Meta l'entreprise la mieux positionnée pour réussir dans la VR, incitant ses dirigeants à "prendre de meilleures décisions".

Une profonde transformation en dix ans

Facebook a racheté Oculus en 2014, soit peu après que John Carmack ait rejoint la start-up. Le géant y a investi des milliards de dollars pour accélérer les choses, transformant la petite structure d'alors et une gigantesque division qui compte aujourd'hui plus de 10 000 employés. Cette division Reality Labs est devenu le fer de lance de Meta, sur lequel elle mise son avenir.

Face à ces changements structurels, John Carmack avait diminué son rôle au sein de la structure en 2019, le réduisant à celui de "Consulting CTO". Il y dévouait alors un jour par semaine, le reste de son temps étant consacré à ses recherches en intelligence artificielle, un autre sujet qui le passionne.

Ses efforts en la matière se sont accélérés cet été avec l'établissement formel d'une entreprise, Keen Technologies, et une levée de fonds de 20 millions de dollars. Carmack expliquait alors qu'impliquer l'argent d'autres personnes était un moyen de renforcer sa détermination à produire des résultats. Maintenant qu'il s'agit de son unique activité professionnelle, sa concentration devrait être encore décuplée.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS