Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Joko clôture un tour de table de 10 millions d’euros pour son application de cashback

Levée de fonds La start-up française Joko vient de boucler une levée de fonds de 10 millions d’euros. Elle va lui permettre de recruter et de se lancer à l’international, en commençant par l’Europe.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Joko clôture un tour de table de 10 millions d’euros pour son application de cashback
Joko clôture un tour de table de 10 millions d’euros pour son application de cashback © Joko

La start-up française Joko lève 10 millions d'euros auprès notamment de Partech et Axeleo, Alpha Capital Partners UK (Marc Oiknine) ayant accompagné l'opération. Ce tour de table, qui porte à 12 millions le montant total levé par la start-up en deux ans, vise à soutenir le développement à l'international de la start-up, en commençant par l'Europe.

Un outil drive-to-store
Joko est une application de cashback, c'est-à-dire qu'elle vise à récompenser les dépenses de ses utilisateurs. Ils profitent d'offres auprès des marchands lors de dépenses effectuées en ligne ou en magasin. Les achats peuvent concerner l'alimentation, les voyages, le prêt-à-porter, la beauté, l’ameublement ou encore le bricolage.

L'application est gratuite. L'utilisateur peut connecter sa carte bancaire à l'application ou utiliser une extension pour le navigateur web Google Chrome. Les transactions bancaires auprès des enseignes partenaires sont détectées automatiquement et l'utilisateur est notifié lorsque son "cashback" est crédité.

La solution vise d’une part à agir sur le pouvoir d'achat des consommateurs et d’autre part d’aider les marchands à acquérir de nouveaux clients et les fidéliser en s'appuyant sur une communauté engagée. "Les utilisateurs de Joko se connectent à l'application en moyenne 4 fois par semaine", précise la start-up, qui indique fournir une donnée "hautement qualifiée", avec plus de 3 milliards d'euros de transactions déjà analysées).

Un effectif de 50 personnes d'ici fin 2020
Lancée fin 2018, elle revendique plus de 500 000 utilisateurs et plus de 1 000 marchands partenaires dont Leroy Merlin, Franprix, Galeries Lafayette, Aldi, But, Asos, Cdiscount, Heetch, Cityscoot, Birchbox ou encore ManoMano. Selon elle, un million d’euros a déjà été reversé aux utilisateurs.

Joko emploie 25 personnes et prévoit de doubler ses effectifs d'ici la fin de l'année. Des postes sont ouverts au sein des équipes Tech, Produit, Marketing, Support, Sales, Opérations ou encore Account Management.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media