Jumbo lève 8 millions d'euros pour aider les utilisateurs à reprendre le contrôle de leurs données

Données et vie privée sont au cœur du modèle de Jumbo. La start-up développe des outils dont le but est d'aider les particuliers à reprendre le contrôle sur leurs données et l'utilisation qui en faite par les nombreuses applications qui sont aujourd'hui utilisées sur les smartphones.

Partager
Jumbo lève 8 millions d'euros pour aider les utilisateurs à reprendre le contrôle de leurs données

Jumbo a annoncé mercredi 24 juin 2020 avoir levé 8 millions d'euros en Série A. Un tour de table mené par Balderton Capital pour la start-up qui développe des outils dont le but est d'aider les personnes à reprendre le contrôle sur leurs données et leur vie privée.

Scanne les appli et contrôle la transmission des données
Jumbo a développé une sorte de super application qui scanne les applications présentes sur un smartphone de LinkedIn à Twitter en passant par Facebook ou Instagram. Puis elle fait des recommandations à l'utilisateur pour qu'il puisse augmenter sa sécurité et sa confidentialité en ligne. Les applications Instagram et LinkedIn viennent d'être ajoutées à la liste de celles scannées par Jumbo.

Avec Instagram par exemple, Jumbo peut archiver des anciens postes, limiter l'empreinte de données en ligne et réduire la quantité d'informations pouvant potentiellement être utilisées contre la personne. Sur LinkedIn, Jumbo propose de scanner plus de 20 paramètres de confidentialité et permet de reprendre la main sur l'utilisation de les données en vérifiant notamment qu'elles ne soient pas transmises à des tiers.

La start-up assure également un suivi du changement des politiques de confidentialités des diverses applications et envoie des notifications quand cela est nécessaire. Jumbo veille sur les transmissions de données et informations personnelles auprès de tiers parties, telles que des entreprises technologiques, sans que la personne n'en ait conscience. Ces informations sont transmises via des 'trackers', des identifiants uniques utilisés pour suivre l'activité d'une personne sur son téléphone (recherches réalisées, location, niveau de batterie, etc.). 'Trackers' qui peuvent être bloqués par Jumbo.

Une monétisation via un prix libre
Conscient du besoin de monétiser son application, Jumbo propose un prix libre à ses utilisateurs. La start-up fait une recommandation de prix (sous la forme d'un abonnement mensuel) que l'utilisateur peut moduler comme il l'entend. Une solution qui semble fonctionner pour l'instant puisque selon Jumbo, 50% des utilisateurs aux Etats-Unis payent le prix conseillés ou plus.

Jumbo assure avoir besoin d'environ 100 000 souscripteurs pour parvenir à être rentable. D'ici là, la jeune pousse précise avoir levé suffisamment de fonds pour tenir jusque février 2022.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS