Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Jungle lève des fonds pour déployer ses fermes verticales en Europe

Levée de fonds Jungle développe des fermes verticales qui produisent des herbes aromatiques, des salades et des fleurs destinées à l'industrie agroalimentaire et à celle du parfum. La start-up assure que moins d'eau et moins de surface sont nécessaires que pour la production sous serre ou en plein champ. Un autre avantage de cette ferme verticale et de rapprocher le lieu de production du lieu de consommation.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Jungle lève des fonds pour déployer ses fermes verticales en Europe
Jungle lève des fonds pour déployer ses fermes verticales en Europe © Jungle

Jungle, jeune pousse française qui conçoit des fermes verticales, a levé 42 millions d'euros. Une levée de fonds majoritairement réalisée en dette auprès d'Atlante Gestion, puisque seuls 7 millions d'euros ont été levés en equity auprès de Founders Future, Demeter Partners, de ses investisseurs historiques Alain Dinin (PDG Nexity), Christian de Labriffe (Tikehau, LVMH) et Serge Papin (ex- PDG Système U).

Industries agro-alimentaire et du parfum
Herbes aromatiques, salades et fleurs peuvent pousser dans les fermes verticales de Jungle. Le tout sans pesticides ni herbicides, assure la jeune pousse qui alimente les industries agro-alimentaire et du parfum. Une gestion en temps réel de la pousse des plantes et un contrôle à distance de tous les équipements grâce à des capteurs et objets connectés suffisent à ce que sa ferme verticale produise les aliments. La start-up assure que moins d'eau est nécessaire que pour la production sous serre ou l'agriculture en plein champ, le tout pour un rendement plus élevé.

L'agriculture verticale, une aubaine pour les villes ? "Pour une même surface au sol, l'agriculture verticale permet de produire dix à trente fois plus que sous serre ou en pleine terre", assure la start-up. De quoi séduire, notamment dans les environnements urbains mais aussi à proximité. Une des idées derrières ces fermes verticales est de rapprocher les lieux de production des lieux de consommation pour réduire le temps de transport et baisser l'impact environnemental lié à celui-ci.
 

 

10 000 millions de végétaux d'ici 2022
La start-up fondée en 2016 assure avoir produit 50 000 végétaux en 2020 et souhaite en cultiver 10 millions d'ici 2022. La levée en dette va l'aider à construire ses fermes urbaines et renforcer sa capacité de production à travers l'Europe. Par exemple, sa ferme verticale de Château-Thierry, dans l'Aisne, doit être étendue sur plus de 5 000 m² afin de produire plus de fruits et légumes pour ses partenaires que sont Monoprix et Intermarché.

La levée de fonds en equity doit permettre à Jungle d'investir en R&D et poursuivre son expansion en France, mais aussi en Europe. La jeune pousse souhaite multiplier ses points de vente pour en voir plus de 2 000 points au cours des 24 prochains mois. Pour l'aider dans ses développement, Jungle veut doubler ses effectifs pour avoir une cinquantaine de salariés.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.