Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

KaiOS Technologies lève 45 millions d'euros pour rendre internet toujours plus accessible

Levée de fonds KaiOS Technologies a annoncé le 22 mai 2019 à Hong-Kong une levée de fonds de 45 millions d'euros dans le cadre d’un tour de table de série B mené par Cathay Innovation et ses actionnaires actuels, Google et TCL Holdings.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

KaiOS Technologies lève 45 millions d'euros pour rendre internet toujours plus accessible
KaiOS Technologies lève 45 millions d'euros pour rendre internet toujours plus accessible

KaiOS Technologies est spécialisé dans le système d'exploitation pour "smart feature phones", en fournissant des produits de télécommunication à prix abordable. La start-up employant plus de 260 personnes annonce une levée de fonds qui lui permettra de poursuivre sa croissance."Nous avons pour mission d’offrir de nouvelles opportunités aux individus, aux organisations et à la société en apportant la connectivité mobile au milliard de personnes qui n'a pas encore accès à internet dans les pays émergents, et d’offrir une alternative aux smartphones dans les pays développés", déclare Sébastien Codeville, CEO de KaiOS Technologies, dans un communiqué.

 

Développement à l'international

Cet investissement devrait permettre de développer de nouveaux produits, mais la société ne souhaite pas donner davantage d'information pour le moment. L'objectif est aussi de renforcer la présence de KaiOS dans le monde en s'attaquant à des nouveaux marchés. "Actuellement nous sommes concentrés sur l'Afrique et les Etats-Unis et l'Inde. Nous visons ensuite les pays d'Amérique du Sud, le Brésil et le Mexique par exemple, et au 3e trimestre, les pays comme le Bangladesh et d'autres pays d'Asie", précise Sébastien Codeville.

 

La société souhaite également faire grandir la communauté de développeurs KaiOS. "Le système KaiOS est très différent d'Androïd par exemple. Il faut penser en développant une application que nos téléphones ont un clavier et ne sont pas tactiles, ils fonctionnent grâce aux interfaces web", explique Sebastien Codeville, avant de poursuivre : "sur notre site, nous avons mis à disposition toutes les informations pour les développeurs".

 

Pour rappel les solutions proposées par la société consistent en une interface utilisateur adaptée aux téléphones non-tactiles. Une plateforme prend en charge la 3G, la 4G/LTE, le Wi-Fi, le GPS et le NFC. Le système d'exploitation fonctionne même avec des appareils qui n’ont que 256 Mo de RAM et 512 MB de ROM. La société travaille par exemple avec Facebook et Google Map pour développer des applications avec moins de mémoire.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale