Kalray lève 10,7 millions d'euros pour ses puces spécialisées dans le traitement intelligent des données

Kalray, la pépite française qui développe des puces pour le traitement intelligent des données, lève 10,7 millions d'euros auprès d'un groupe d'investisseurs européens. Un apport financier qui va aider Kalray à changer de dimension suite au rachat d'Arcapix et à ses prévisions de croissance importante.

Partager
Kalray lève 10,7 millions d'euros pour ses puces spécialisées dans le traitement intelligent des données

Kalray, pépite française qui développe des puces pour l'intelligence artificielle, lève 10,7 millions d'euros. Un apport financier annoncé le 21 avril 2022 et réalisé auprès d'un groupe d'investisseurs européens. Une émission d'obligations convertibles pour un montant de 6,5 millions d'euros a été émise ainsi qu'une émission d'obligations simples d'un montant de 4,2 millions d'euros, détaille Kalray.

La croissance de Kalray

La pépite française, née en 2008 à Grenoble d'un essaimage du CEA-Leti, développe un nouveau type de processeur pour le traitement massivement parallèle, adapté au traitement à la volée de grands flots de données pour des prises de décision critiques en temps réel. Les processeurs de Kalray sont utiles pour le traitement des données au niveau du cloud et du edge (à la périphérie des réseaux). Le spécialiste des semi-conducteurs est une société dite "fabless" ce qui signifie qu'elle ne possède pas ses propres capacités de productions mais repose sur des tiers pour fabriquer ses produits.

"Les fonds levés vont nous permettre de compléter nos ressources financières et couvrir nos besoins d’exploitation en diversifiant nos sources de financement et le profil de nos investisseurs", explique Eric Baissus, président du directoire de Kalray, dans un communiqué. Cet apport financier survient après l'annonce de l'acquisition d'Arcapix, un éditeur de logiciel spécialisé dans les solutions de stockage pour les applications de calculs intensifs. Des solutions logicielles complémentaires des processeurs de Klaray conçus pour le traitement massivement parallèle.

"Kalray est en train de changer de dimension avec, en particulier, le rachat de la société Arcapix et un objectif de croissance forte de notre chiffre d’affaire dès cette année", ajoute Eric Baissus. A l'occasion de la présentation de l'acquisition d'Arcapix, Kalray a annoncé viser un chiffre d'affaires de 20 millions d'euros en 2022 et 100 millions en 2023, contre 1,2 million d'euros en 2021.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS