Karos lève 7 millions d'euros pour déployer son application de covoiturage au Danemark

La jeune pousse spécialisée dans le covoiturage courte distance Karos lève 7 millions d'euros. Une levée de fonds réalisée alors que ce secteur est fortement affecté par la pandémie de Covid-19 et qui doit l'aider à déployer son modèle en Europe en commençant par le Danemark.

Partager
Karos lève 7 millions d'euros pour déployer son application de covoiturage au Danemark

Karos, start-up spécialisée dans le covoiturage courte distance, a annoncé mardi 9 mars 2021 avoir levé 7 millions d'euros. Un tour de table réalisé auprès de Macif Innovation et l'EIC Fund, un fonds chapeauté par la Commission européenne qui réalise des investissements dans des start-up et PME jugées innovantes. Ses investisseurs historiques, que sont les fonds d’investissement Aster, Eiffel Investment Group et Aglaé Ventures, participent aussi à cette levée de fonds.

Le Covid-19 ralentis l'émergence du covoiturage
Karos espère "être en mesure de capter pleinement les opportunités qui vont se matérialiser en sortie de crise sanitaire". Ce secteur qui peine à trouver un business model viable est effectivement fortement affecté par la pandémie de Covid-19. Le télétravail s'est démultiplié entraînant une baisse des déplacements quotidiens et les gestes barrières n'incitent pas forcément à favoriser ce mode de déplacement.

"Avec un chiffre d’affaires qui a quasiment doublé en 2020, nous avons prouvé la résilience de notre activité et la pertinence de nos services et de nos technologies, au sein d’un marché de la mobilité quotidienne qui a pourtant terriblement souffert de la pandémie", tempère toutefois Olivier Binet, président et cofondateur de Karos, dans un communiqué. Au total, la pépite revendique plus de 400 000 utilisateurs et plus de 150 clients entreprises et collectivités locales.

Déploiement en Europe
Un frein à prendre en compte dans le développement du covoiturage courte distance est le gain financier pour la personne conduisant : contrairement aux grandes distances, celui-ci est moindre. En France, la Loi d'orientation des mobilités, dite LOM, cherche donc à favoriser l'émergence ce secteur à travers différents mécanismes. Cette loi permet de mettre en place localement des subventions ainsi qu'un forfait mobilité durable via lequel l'employeur peut prendre en charge ce mode de transport. Par exemple, la région Ile-de-France a décidé de financer le covoiturage jusqu'en juin 2022.

Mais Karos n'entend pas rester uniquement dans l'Hexagone. Cette levée de fonds doit l'aider à déployer son modèle en Europe, à commencer par le Danemark. La start-up explique avoir signé un contrat avec l'association des automobilistes danois (FDM). "Nous avons trouvé dans FDM un partenaire local de premier plan, capable à la fois de créer une masse critique d’utilisateurs importante en capitalisant sur leur large base d’abonnés, mais aussi particulièrement bien positionnée pour déployer nos solutions dédiées aux collectivités et aux employeurs", explique Olivier Binet.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS